Alimentation et changement de saison

Les conseils alimentaires à l'approche de l'hiver
1 avis

Les jours raccourcissent, il va faire beaucoup plus froid …bref, notre moral et notre santé vont légèrement diminuer. Pour faire face à cela, voici quelques conseils alimentaires.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : B. Guillaume, diététicien diplômé
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/02/2014

Manger des fruits et des légumes

Le but est d'amener à l'organisme suffisamment de vitamines et de minéraux pour le maintenir en bon état de marche.
En effet, ils aident le corps à bouger, à digérer, à se défendre contre les maladies, à transformer les réserves en énergie...on peut les comparer aux pièces d'un moteur de voiture ; s'il vous en manque, ne serait-ce qu'une, la voiture (vous !) marche moins bien.
Favorisez les fruits et légumes de saison, ils sont plus riches en vitamines et minéraux, de meilleur goût et moins chers.
Rappel : il faut consommer au moins 5 portions de fruits et de légumes par jour (3 fruits et 2 assiettes de légumes par exemple).

  • Le plat idéal en cette saison : Les soupes (à condition de mettre beaucoup de légumes et pas trop de matières grasses : crème fraîche, beurre, huile).

 

Manger des féculents

En conservant l'image de la voiture, les féculents sont le carburant de l'organisme.
Donc, pour éviter les baisses de forme et de moral de l'automne, ils sont à consommer tous les jours et à tous les repas (du petit déjeuner au dîner en passant par le déjeuner).
L'idée selon laquelle ils font grossir est totalement fausse, c'est plutôt leur accompagnement qui entraîne une prise de poids (hum..., les bonnes sauces carbonara, bolognaise ou aux trois fromages qui amènent des calories à la pelle !).
Les pommes de terre, les pâtes, le riz, le blé, les légumineuses, les petits pois, le pain, la farine ... font partie de cette famille

  • Le plat idéal en cette saison : Les lentilles. Elles sont riches en fibres, en protéines, en fer et surtout elles rassasient.

 

Se faire plaisir de temps en temps

Et oui, car l'alimentation influe directement sur le moral (souvent en baisse cette saison).
Autorisez-vous quelquefois (1 à 2 fois par semaine selon votre activité) un repas « plaisir » (restaurant, repas de famille ou entre amis, dégustation de chocolat devant la télé ...).
Ces moments, s'ils ne sont pas trop fréquents (j'insiste), permettent de trouver un équilibre au niveau moral. Cet équilibre moral permet un équilibre alimentaire.
Contrairement aux idées reçues, se faire plaisir de temps en temps entre tout à fait dans le cadre d'une alimentation équilibrée.
De plus, si les autres repas sont variés et l'activité physique suffisante, ces petits plaisirs passeront inaperçus.

  • Le plat idéal en cette saison : La fondue savoyarde ; très conviviale et amusante, elle est l'assurance d'une soirée réussie. Attention quand même à ne pas la répéter trop souvent.


En conclusion, pour compenser le manque de soleil de l'automne et de l'hiver, suivez ces conseils pour redonner de la couleur et de l'énergie à votre vie et cela grâce à l'alimentation.

 

À lire aussi

Changement de saison, cheveux et alimentation
Un panier d'automne pour rester en forme !
Changement d’heure : quel impact, quels benefices ?
Déprime saisonnière : astuces pour un moral au top !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : B. Guillaume, diététicien diplômé
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/02/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Manger des protéines pour bien vieillir
Essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, l’apport protéique devient crucial après 65 ans pour…
Les cures détox d'automne
Contrairement aux cures de printemps, plutôt destinées à éliminer avant l’été, les cures d’automne v…
Les bienfaits de la prétox avant les repas de fêtes
Mieux vaut prévenir que guérir. Le concept de prétox prend l’adage au pied de la lettre. Sous ce ter…