Les acides gras trans : qu'est-ce que c'est ?

Les effets des acides gras trans sur la santé
0 avis

Que sont précisémment les acides gras trans ? Ces acides gras sont-ils si mauvais pour la santé ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Définition des acides gras trans

Les acides gras trans font partie des acides gras insaturés comme les fameux oméga 3 et oméga 6 dont on parle tant. Ils peuvent être d'origine naturelle ou artificielle, mais en aucun cas « trans » ne signifie « transgénique » ou « transformé », faites bien la distinction.


Origine des acides gras trans

Les acides gras trans se trouvent naturellement en petite quantité dans les viandes et les produits laitiers des ruminants : beurre, crème, lait, viandes de bœuf, de mouton,...

L'autre source provient des produits industriels ayant subi une hydrogénation partielle des huiles végétales insaturées (biscuits, viennoiseries, gâteaux, margarine...). L'hydrogénation permet de rendre les aliments plus fermes, moins suintants, d'éviter le rancissement.


Effets des acides gras trans sur la santé

Les études amènent toutes à la même conclusion : un excès d'acides gras trans dans l'alimentation augmente significativement le risque d'accident cardio-vasculaire.
Une étude a même démontré qu'une consommation excessive favoriserait le cancer du sein.
Cela est du au fait que les acides gras trans en excès augmentent le taux de LDL cholestérol (« mauvais cholestérol »), diminuent le taux de HDL cholestérol (« bon cholestérol »), et augmentent le taux des triglycérides,...en bref que des bonnes choses !!!
Ces trois effets négatifs se feraient ressentir même à faible dose.

 

Conseils diététiques

En conséquent, il est fortement conseillé d'éviter les acides gras trans donc surtout d'éviter les produits industriels. En pratique, limitez votre consommation de margarines hydrogénées, de viennoiseries, de pâtisseries, etc.
Mais attention, veillez tout de même à conserver la consommation de produits laitiers, de viandes de ruminants (Bœuf, moutons,...)
Comme à chaque conclusion sur la diététique, l'essentiel est de rester raisonnable et d'éviter les excès aussi bien en trop que pas assez.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les caractéristiques du régime végétalien
Le régime végétalien, souvent appelé « vegan », est de plus en plus à la mode. De quoi s’agit-il exa…
Les alternatives au gluten
Le gluten est présent dans le blé mais aussi dans d’autres céréales. Que manger si on est intolérant…
Que manger quand on pratique un sport d'endurance ?
Tout comme l’entraînement, l’alimentation est un paramètre important pour les sportifs d’endurance. …