Une assiette contre le diabète

Gérer son alimentation quand on est diabétique
4 avis

Bien gérer son alimentation est avec l’activité physique et les traitements médicamenteux l’un des piliers de la prise en charge du diabète. Voici quelques conseils !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/11/2015

Pensez aux édulcorants !

En cas de diabète, il est conseillé de maintenir une glycémie la plus stable possible, et donc d’éviter de consommer trop de sucre ! Bonne nouvelle : la stevia et l’aspartame ont un pouvoir 200 fois plus sucrant que le sucre de table traditionnel et n’ont, à des doses raisonnables, aucun impact sur le taux de sucre dans le sang.

 

À vos index glycémiques

Plus un aliment a un index glycémique (IG) élevé, plus il libère rapidement le sucre dans l’organisme et fait monter la glycémie. Privilégiez les aliments à index glycémiques bas, comme les pâtes, le riz complet, certains fruits... Au contraire, bannissez les barres chocolatées, les sodas « normaux » ou les jus de fruits (même « sans sucres ajoutés »)...

 

La bonne cuisson

La cuisson a également un impact sur l’index glycémique : plus un aliment est cuit, plus l’IG monte. Préférez les pâtes al dente aux pâtes trop cuites ! Privilégiez par ailleurs les cuissons vapeur, qui de plus permettent de conserver les qualités nutritives des aliments (vitamines et minéraux) !

 

Gare aux graisses !

En cas de diabète de type 2, il est primordial de perdre du poids. Évitez les graisses ! Lorsque cela n’est pas possible, préférez les graisses insaturées (d’origine végétale ou présentes dans le poisson) aux graisses saturées (d’origine animale : beurre, viande, fromage, etc.) qui sont plus délétères pour le cœur et les vaisseaux.

 

Demandez conseil

Un diététicien peut vous aider à établir un régime sur mesure et répondre à toutes vos questions. Par ailleurs, votre pharmacien est également disponible pour répondre à vos questions, vous conseiller et/ou vous rediriger vers un spécialiste.

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Que manger en cas d’hypoglycémie ?

Une hypoglycémie se matérialise par une sensation de faim, des sueurs, des tremblements, des vertiges, une sensation d’anxiété... et dans les cas extrêmes par un coma. Comment se « resucrer » au plus vite ? En consommant 3 carrés de sucre ou une cuillère à soupe de miel ou 20 cl de soda ou de jus de fruit « non light ».
Si la personne perd connaissance, une injection de glucagon - une hormone qui augmente la glycémie - peut être nécessaire. Il est conseillé de s’assurer que les proches sont capables de réaliser de telles injections afin de pouvoir réagir en cas de besoin. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

 

À lire aussi

Conseils diététiques pour les diabétiques

Diabète, mieux le comprendre pour mieux le combattre
Traitements : dompter le diabète
Comment bien mesurer sa glycémie ?


Sources
Merci au Pr Samy Hadjadj, endocrinologue au CHU de Poitiers, au Pr Jean-Jacques Altman, chef de service de diabétologie à l’Hôpital européen Georges-Pompidou, et au Pr Bruno Vergès, chef de service d’Endocrinologie, Diabétologie et Maladies Métaboliques au CHU de Dijon.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/11/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
4 avis

Voir aussi

Alimentation et diabète
Voici des exemples de repas type selon votre type de diabète et selon votre poids.
Que manger si vous avez un ulcère ?
L’ulcère est une lésion de la muqueuse gastrique, qui peut survenir suite à une infection ou à la pr…
Une recette de crêpes pour les personnes allergiques
Quand on propose des crêpes au menu, on pense farine, œufs et lait de vache… Sauf que ce trio ne con…