Vaccination contre la grippe - Et si je me protégeais ?

Le vaccin contre la grippe
0 avis

La grippe peut parfois entraîner de graves complications chez les sujets fragiles. La meilleure prévention reste la vaccination.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 06/09/2018

La grippe : un virus très partageur…

En 2017, la grippe a entraîné en France une surmortalité de 14 900 personnes. Autant que la canicule de 2003 ! (1) Elle apparaît brutalement sous la forme d’une forte fièvre, de courbatures, de maux de tête, de fatigue intense et de symptômes respiratoires. Le virus se transmet très facilement, quand on tousse, quand on parle, ou simplement par le contact avec une personne malade. La vaccination est le moyen le plus sûr de s’en protéger et de ne pas le transmettre.

 

 … et très changeant

La grippe est une infection respiratoire aiguë due à un virus influenza de type A ou B. Ces virus mutent facilement et nécessitent chaque année l’actualisation de la composition du vaccin, sur les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Composé de fragments de virus inactivés, le vaccin peut provoquer des symptômes semblables à ceux de la grippe mais atténués. Le vaccin « trivalent » est composé de deux souches de type A et d’une de type B, tandis que le vaccin « quadrivalent » contient une deuxième souche virale de type B afin d’améliorer son efficacité.


À l’automne : le réflexe vaccination contre la grippe

La vaccination doit être pratiquée tous les ans, dès l’automne, pour se protéger et protéger ceux qui nous entourent contre l’épidémie hivernale qui suit. Le vaccin devient actif dans les deux semaines suivantes. Sa durée de protection pouvant s’estomper après quelques mois, il doit être renouvelé tous les ans.


Une protection recommandée pour les personnes les plus fragiles

La grippe est une maladie particulièrement grave pour les personnes fragiles, chez qui elle peut provoquer de sérieuses complications ou aggraver une maladie chronique existante. C’est pourquoi l’Assurance maladie prend intégralement en charge la vaccination des personnes âgées de plus de 65 ans ou atteintes de certaines maladies chroniques, des femmes enceintes, des personnes obèses et des nourrissons de moins de 6 mois et de leur entourage.


La vaccination contre la grippe, déjà chez son pharmacien ?

En 2017, pour faciliter l’accès et la diffusion du vaccin, le ministère de la Santé a lancé une expérimentation en partenariat avec les pharmaciens. La vaccination antigrippale a été proposée en officine dans deux régions. Le bilan s’est avéré très positif et les Hauts-de-France et l’Occitanie ont déjà rejoint l’expérimentation cet hiver.

 

Vaccination par les pharmaciens : Bilan très positif

L'expérimentation a été menée en Nouvelle-Aquitaine et en Auvergne-Rhône-Alpes, du 6 octobre 2017 au 31 janvier 2018.

  • 156 000 patients ont été vaccinés en pharmacie.

  • Plus de 2 800 pharmacies ont participé à l’opération.

  • En Auvergne-Rhône-Alpes, la couverture vaccinale a été au moins 3 fois supérieure à la moyenne nationale.

  • Cette année, deux régions rejoignent l’expérimentation : les Hauts-de-France et l'Occitanie.


Sources

(1) Caisse nationale des dépôts des territoires.

ARS Auvergne-Rhône-Alpes, USPO, MG France, Caisse nationale des dépôts des territoires.

 

Lire plus

Séniors, méfiez-vous de la grippe

Soigner la grippe par l'homéopathie


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 06/09/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Vrai-faux sur les vaccins obligatoires
Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccins sont obligatoires pour tous les enfants de moins de deux ans…
5 questions sur la vaccination
Alors que seulement un Français sur deux estime que la vaccination apporte plus de bénéfices que de …
Les raisons de se faire vacciner
Alors que certains pays du tiers-monde pleurent après des vaccins, on observe en France depuis quelq…