Immunité : vos vaccins en 5 questions

5 questions sur la vaccination
0 avis

Alors que seulement un Français sur deux estime que la vaccination apporte plus de bénéfices que de risques, les vaccins restent actuellement le meilleur moyen de se protéger de bon nombre de maladies. Votre pharmacien Giphar répond aux questions que vous vous posez sur le sujet.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/09/2017

Comment fonctionne un vaccin ?

La vaccination consiste à administrer à un individu en bonne santé une forme atténuée ou inactivée d’un virus ou d’une bactérie afin de déclencher une réaction immunitaire. Celle-ci permet d’éviter une contamination ultérieure. Plus précisément, suite à cette administration, le corps produit des cellules immunitaires « mémoires », capables de reconnaître immédiatement l’agent pathogène et de le combattre. Et ce même des années plus tard.

 

Les vaccins sont-ils sans danger ?

Rassurez-vous, aucun vaccin ne peut être mis sur le marché sans avoir passé avec succès de nombreux tests de sécurité. Comme tous les médicaments, ils font l’objet de nombreux travaux en laboratoire, et sont étudiés chez des milliers de volontaires afin de s’assurer qu’ils sont sûrs pour la santé. Notez toutefois que cela ne signifie pas qu’ils sont dénués de risque. En effet, comme n’importe quel autre médicament, un vaccin peut s’accompagner d’effets secondaires : fièvre, douleurs au niveau du site d’injection, rougeurs, etc. Des effets indésirables qui restent cependant beaucoup moins dangereux que les maladies contre lesquelles ils protègent.

 

À quoi sert l’aluminium présent dans certains vaccins ?

L’aluminium permet de stimuler ou d’amplifier la réponse immunitaire et donc l’efficacité des vaccins. Il est présent dans des vaccins depuis près d’un siècle et ce partout dans le monde. Les différentes études menées sur les vaccins contenant de l’aluminium n’ont pas permis de mettre en évidence un lien de causalité entre ces derniers et des troubles de la santé.

 

Certains vaccins ont-ils permis d’éliminer des maladies sur le territoire français ?

Oui, notamment la variole. Le risque de diffusion d’une maladie contagieuse est directement lié au nombre de personnes susceptibles de la contracter. Par conséquent, plus le nombre de personnes vaccinées contre une maladie est important, plus le risque de transmission de cette maladie diminue. À tel point que lorsque ce nombre devient très important, les personnes immunisées font barrage entre les individus contagieux et les individus non immunisés. L’agent infectieux responsable de ladite maladie cesse alors de circuler dans la population et la maladie est éradiquée.

 

Pourquoi le vaccin contre la grippe doit-il être réinjecté chaque année ?

Parce qu’il existe de nombreuses souches de virus responsables de la grippe et celles-ci varient d’une année à l’autre. Pour permettre une vaccination efficace, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) surveille les souches actives et détermine quelques mois avant la saison de la grippe, les trois ou quatre souches principales à intégrer au vaccin de l’année.

 

Vaccination : êtes-vous à jour ?

Calendrier simplifié des vaccinations 2017 :

 

 

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

N’oubliez pas les rappels !
Si certains vaccins offrent une protection à vie, d’autres nécessitent des piqûres de rappel pour entretenir la mémoire immunitaire. C’est notamment le cas pour le vaccin contre le tétanos qui, après les différentes injections indispensables durant l’enfance, nécessite des rappels à 25, 45 et 65 ans, puis ensuite tous les 10 ans. Un doute sur votre couverture vaccinale ? Demandez conseil à votre pharmacien.

 

À lire aussi

Vaccins : 4 questions qui fâchent

Vaccination : nos conseils

Les vaccins âge par âge


Sources
INSERM
Étude IPSOS pour le Leem réalisée entre le 9 et le 16 juin 2016.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/09/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Où en est la recherche dans les vaccins ?
Malaria, Ebola, sida : 3 virus qui continuent à faire des ravages. Malgré des décennies de recherche…
Les polémiques autour des vaccins
Pas assez sûrs, responsables de maladies graves, en pénurie… En France, certaines polémiques font ra…
Les raisons de se faire vacciner
Alors que certains pays du tiers-monde pleurent après des vaccins, on observe en France depuis quelq…