Future maman : Ne prenez pas n'importe quel médicament !

Attention aux médicaments si vous êtes enceinte
0 avis

Enceinte, on ne peut pas faire n'importe quoi avec les médicaments ! C'est la santé du futur Bébé qui est en jeu.

En effet, les médicaments passent par le placenta et peuvent avoir des conséquences désastreuses sur le fœtus.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/07/2013

Grossesse et médicaments

L'exemple le plus connu est un médicament de l'acné (Isotrétinoïne), absolument contre-indiqué au cours d'une grossesse à cause de ses effets malformatifs important sur l'embryon.

Donc, par principe de précaution, les médicaments n'ayant pas fait l'objet d'étude approfondie lors de la grossesse sont déconseillés. Quels sont alors les médicaments que l'on peut prendre sans risque, c'est la question que se posent beaucoup de futures mamans.

 

Pourquoi ne peut on pas prendre n'importe quel médicament pendant la grossesse ?

Les médicaments sont des produits qui peuvent être toxiques.

Ils sont d'autant plus dangereux qu'ils passent par la barrière placentaire et que le fœtus est fragile.
 

Grossesse : les risques des médicaments

En fonction des trimestres de grossesse les risques sont plus ou moins importants selon les médicaments.

  • Au premier trimestre, le risque de malformation des organes est maximal. C'est pendant cette période qu'il faut être très vigilant !

  • Au second trimestre, ce sont les fonctions physiologiques comme la respiration, les reins et le cœur qui sont exposées.

  • Au troisième trimestre, le risque de toxicité et d'accouchement prémâturé sont plutôt concernés.

 

Que faut il faire avant la prise de médicament ?

Tout d'abord et en fonction des symptômes de la femme enceinte, il est préférable si l'on peut s'en passer de ne pas prendre de médicament pendant la grossesse.

Quand on ne peut pas faire autrement et pour la petite maladie, il est préférable d'avoir recours à son pharmacien.

Pour les pathologies plus lourdes, c'est son médecin qu'il faut consulter.

 

À lire aussi

Quels sont les médicaments autorisés pendant la grossesse ?

Grossesse et alcool : tolérance zéro !
Suivi de grossesse : 9 mois sous contrôle !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/07/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Photosensibilisation due aux médicaments
Médicaments et soleil ne font pas toujours bon ménage. Il faut donc être prudent avec certains médic…
Importance de la pharmacovigilance avec votre pharmacien
La pharmacovigilance n’est pas assez connue du Grand Public et, pourtant, elle représente un aspect …
Conduite automobile : les médicaments dangereux
Vous êtes sous traitement et devez prendre le volant ? Voici la liste des principales classes thérap…