Médicament

NEOMYCINE / POLYMYXINE B / DEXAMETHASONE

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : GOUTTES AURICULAIRES
Nom : POLYDEXA
Classe : Les gouttes auriculaires
Générique : Non

A quoi sert-il ?

Ce médicament est utilisé dans le traitement local des otites externes à tympan fermé, notamment en cas d'eczéma du conduit auditif externe.

Que faut-il surveiller pendant ce traitement ?

Soyez attentif aux signes d'hypersensibilité locale (irritation de la peau) et aux risques de manifestation allergique (rash cutané). En cas d'apparition d'un écoulement purulent, veuillez prendre contact avec votre médecin.

Que changer dans mon mode de vie et mon alimentation ?

Attention à ne pas malmener votre conduit auditif par des nettoyages trop violents (évitez les cotons-tiges qui sont très agressifs et qui laissent toujours des fibres de coton). Lors d'un rhume, dégagez bien votre nez par des lavages réguliers avec du sérum physiologique ou de l'eau de mer. Faites attention à l'usage des écouteurs ; pensez à bien nettoyer vos éventuelles prothèses auditives car elles peuvent être source d'infection. Enfin, si vous devez prendre l'avion ou faire de la plongée, consultez votre médecin.2079EC annexe

Quand et comment le prendre ?

Tiédissez le flacon compte-gouttes entre vos mains pendant quelques instants. Instillez les gouttes matin et soir (pendant 7 jours en moyenne) : pour les enfants, généralement 1 à 2 goutte(s) dans l'oreille atteinte et pour les adultes 1 à 5 goutte(s). Maintenez la tête penchée pendant 5 minutes, en tirant plusieurs fois sur le pavillon de l'oreille afin de faire pénétrer au mieux les gouttes.

Grossesse & allaitement

L'administration de ce médicament peut être envisagée au cours de la grossesse ou lors de l'allaitement, mais uniquement en cas de nécessité.

Particularités

Ce médicament contient notamment du mercurothiolate sodique, de l'hydroxyde de sodium et du macrogol 400. Sportifs, attention ! ce produit peut provoquer une réaction positive au contrôle antidopage.

Le conseil de votre pharmacien

Veillez à jeter le flacon à la fin de votre traitement, car il ne doit pas être conservé pour une réutilisation. En cas de réaction d'hypersensibilité ou d'allergie, pensez à toujours le mentionner à votre médecin et à votre pharmacien. Veillez lors de l'instillation à ne pas toucher l'embout avec l'oreille ou les doigts, pour éviter toute contamination.

Sources

Agence Nationale de Sécurité du Médicament Le Dictionnaire Vidal Dorosz

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis