Médicament

HYDROCORTISONE

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : COMPRIME 10 mg - INJECTABLE 100 mg - 500 mg
Nom : HYDROCORTISONE ROUSSEL - HYDROCORTISONE UPJOHN
Classe : Hormonologie
Générique : Non

A quoi sert-il ?

Ce médicament, proche de l'hormone naturelle (la cortisone), est indiqué pour remplacer la cortisone naturelle, quand les glandes qui la secrètent naturellement ne sont plus suffisamment productives. Ce traitement est alors utilisé dans diverses affections liées au fonctionnement de ces glandes.

Que faut-il surveiller pendant ce traitement ?

Prenez contact avec votre médecin ou votre pharmacien face aux éventuels effets indésirables suivants : - rétention d'eau, prise de poids, fatigue anormale, hypertension artérielle ; - surexcitation, euphorie, troubles du sommeil ; - acné, retard de cicatrisation ; - ainsi qu'en période de stress (infection, fièvre importante, traumatisme, intervention chirurgicale…). Une adaptation temporaire de la dose de cortisone pourrait alors être envisagée.

Que changer dans mon mode de vie et mon alimentation ?

En cas de fortes chaleurs, il se peut que la posologie de votre traitement soit réajustée. Prenez alors contact avec votre médecin. N'oubliez pas de porter sur vous la carte mentionnant votre pathologie et son traitement, afin qu'il ne soit pas interrompu brutalement.

Quand et comment le prendre ?

Avalez les comprimés avec un verre d'eau, éventuellement en les écrasant et en les mélangeant à l'alimentation pour l'enfant. N'interrompez jamais votre traitement.

Grossesse & allaitement

Ce traitement peut être administré pendant la grossesse avec une surveillance particulière ; en revanche, il est déconseillé lors de l'allaitement.

Particularités

Ce médicament peut contenir du lactose. Sportifs, attention ! Ce produit provoque une réaction positive au contrôle antidopage.

Le conseil de votre pharmacien

Attention aux médicaments d'automédication susceptibles de réduire l'efficacité de l'hydrocortisone, comme le millepertuis. Evitez l'utilisation de laxatifs stimulants (séné, bourdaine, etc.) qui peuvent entraîner une diminution du taux potassium dans votre sang.

Mots clés

Sources

Agence Nationale de Sécurité du Médicament
A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis