Médicament

CYPROTERONE

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : COMPRIME 50 mg - 100 mg
Nom : ANDROCUR - CYPROTERONE - KALIALE
Classe : Hormonologie, Anticancéreux
Générique : Oui

A quoi sert-il ?

Ce médicament est destiné à lutter contre le cancer de la prostate et l'hirsutisme féminin (pilosité anormalement développée).

Que faut-il surveiller pendant ce traitement ?

Chez la femme, Il sera recommandé une surveillance médicale (poids, tension artérielle…) et gynécologique. Patients diabétiques, attention : ce médicament pouvant modifier la glycémie, renforcez-en la surveillance. Prenez contact avec votre médecin ou votre pharmacien lors de l'éventuelle apparition des symptômes suivants : - « jaunisse » (nausées, décoloration des selles, urines très foncées…) ; - troubles de la vue ; - céphalées importantes.

Que changer dans mon mode de vie et mon alimentation ?

Chez la femme en période d'activité génitale, ce médicament sera généralement associé à un oestrogène. Certains patients pouvant occasionnellement ressentir une sensation de fatigue, soyez prudent lors de la conduite de véhicule.

Quand et comment le prendre ?

Avalez le comprimé avec un verre d'eau, en respectant toujours le même horaire de prise.

Grossesse & allaitement

La prise de ce traitement n'est envisageable pendant la grossesse que selon avis médical ; en revanche, elle est contre-indiquée lors de l'allaitement.

Particularités

Ce médicament peut contenir du lactose.

Le conseil de votre pharmacien

En attendant un résultat significatif de ce traitement sur la pilosité, votre pharmacien pourra vous conseiller un traitement local visant à atténuer la pigmentation des poils.

Mots clés

cancer de la prostate hirsutisme féminin l'hirsutisme l'hirsutisme pilosité endocrino

Sources

Agence Nationale de Sécurité du Médicament Fiche médicament Dénomination : CYPROTERONE
A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis