Une puce comestible pour mieux prendre ses médicaments ?

Puce pour ne pas oublier ses médicaments
0 avis

Vous avez tendance à oublier vos médicaments une fois sur deux ?

Vous n'êtes pas le seul ! Une société américaine vient de créer une puce comestible destinée à surveiller la bonne prise de vos traitements.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Antoine Collard
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 20/02/2012

Deux comprimés le matin, un le midi et trois le soir... Jongler avec la prise de plusieurs médicaments à des moments variés de la journée n’est pas à la portée de tous. Pourtant, la régularité du traitement est souvent la clé de son succès !

 

Une puce intelligente

Pour aider les distraits, une société américaine a mis au point une micro-puce électronique comestible.

  • Le patient l’ingère en même temps que son médicament. (la puce est directement intégrée dans le comprimé)

  • Une fois qu’elle entre en contact avec les sucs gastriques de l’estomac, elle produit un léger signal électrique reçu par un patch posé sur la peau.

  • Le patch génère alors une donnée « prise de médicaments » qui est envoyée sur un téléphone portable. (la signature digitale de la puce permet d'identifier quel médicament a été pris)

  • Le patch calcule aussi la température du patient et son pouls. Des données qui peuvent informer sur la réaction du corps à la prise du traitement.

 

Cette invention comporte un double avantage :

  • Le patient dispose de la sorte d’une vue d’ensemble des médicaments qu’il a déjà pris. Ainsi, plus de doutes possibles sur la prise ou non d'un comprimé.

  • Le médecin peut consulter ces informations pour vérifier si le patient respecte bien son traitement, et éventuellement l’adapter en toute connaissance de cause. En effet, il arrive parfois qu'un médecin change un traitement en pensant qu'il ne fonctionne pas, alors qu'il s'agit seulement d'un problème de suivi !

 

Suivi du traitement : des outils pour vous aider

La puce sera lancée sur le marché britannique dès septembre prochain. Son arrivée en France n’est pas encore à l’ordre du jour. En attendant, d’autres outils peuvent déjà vous aider à gérer votre traitement !

  • Les classiques piluliers, ces petites boites qui permettent de classer les médicaments à prendre selon le jour et l’heure.

  • Des services de rappel par sms, téléphone ou même e-mail

  • Des applications sur smartphone Des aides précieuses pour un problème bien réel...

L’OMS estime à 50% la proportion des personnes atteintes d’une maladie chronique qui ne respectent pas leur traitement !

 

A lire aussi

Le médicament, vous connaissez ?

Le bon usage des médicaments

 

Source

http://www.proteusbiomed.com/category/press-releases/


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Antoine Collard
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 20/02/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Le contraceptif d'urgence
Oubli de pilule, rupture du préservatif ou absence de contraception…, les circonstances pouvant mene…
La résistance des bactéries aux antibiotiques
La résistance de certaines bactéries aux antibiotiques provoque chaque année la mort de 25.000 perso…
Les idées reçues sur la bonne prise des médicaments
Les médicaments font partie de notre vie de tous les jours. Mais sommes-nous vraiment imbattables su…