La pilule

Contraception : la pilule
13 avis

Le but de la contraception est d'éviter la survenue d'une grossesse au cours d'une relation sexuelle.

Plusieurs méthodes existent mais seul le préservatif permet de se protéger des IST : Infections sexuellement transmissibles (SIDA, hépatite, Syphilis…).

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 16/06/2014

C'est quoi la pilule ?

La pilule, très fréquemment utilisée en France, est une méthode de contraception hormonale mais ne protège pas des IST.

Son efficacité est de quasiment 100 % à condition de la prendre à heure fixe et de ne pas l'oublier. Elle doit être prescrite par un gynécologue ou un médecin généraliste.
 

Il existe plusieurs types de pilules :

  • Elles peuvent être normo, mini ou microdosées en fonction de la quantité d'œstrogènes et de progestatifs

  • Elles peuvent être mono, bi ou triphasiques ce qui signifie que dans la même plaquette, il y a 1, 2 ou 3 dosages différents d'hormones.  Elles peuvent être de 1ère, 2ème,3éme ou 4ème génération en fonction du progestatif utilisé et de la dose d'ethinylestradiol..

Dans ce cas, respectez le sens de prise. Elles peuvent être uniquement progestatives.

 

Comment prendre la pilule ?

La pilule doit être prise chaque jour à heure fixe.
Plusieurs types de pilules existent :

  • Pilule à 21 comprimés : prendre 1 comprimé par jour à heure fixe suivi d'un arrêt de 7 jours avant la reprise d'une nouvelle plaquette.

  • Pilule à 28 comprimés : prendre 1 comprimé par jour à heure fixe sans arrêt

Si c'est la première fois que vous prenez la pilule, commencez la plaquette le 1er jour de vos règles.

Vous êtes protégée dès le 7ème jour de la prise et même pendant la période d'arrêt.

 

Pilule : que faire en cas d'oubli ?

  • Si l'oubli est inférieur à 12 heures pour les pilules normo ou minidosées, ou inférieur à 3 heures pour les microdosées, prendre immédiatement le comprimé oublié, même s'il faut prendre 2 comprimés dans la même journée, et continuer normalement la plaquette à heure habituelle.

  • En cas de retard supérieur à 12 heures pour les normodosées, ou 3 heures pour les microdosées, prendre le comprimé oublié, finir la plaquette normalement mais il est nécessaire d'avoir recours à une autre méthode de contraception non hormonale en cas de de rapport sexuel dans les 7 jours suivants.
    En cas de pilule combinée, si la période de sécurité de 7 jours avec préservatifs s'étend au-delà du dernier comprimé actif de la plaquette en cours, supprimer l'intervalle libre et démarrer la plaquette suivante le jour suivant la prise du dernier comprimé actif.
    Par précaution, si un rapport sexuel a eu lieu dans les 5 jours précédents l'oubli, utiliser une méthode de rattrapage (pilule du lendemain).


Une contraception d'urgence pourra aussi être envisagée en cas de rapport sexuel survenu dans les 5 jours précédents l'oubli.

 

Que faire en cas de diarrhées ou de vomissements

Si cela survient dans les 4 heures suivant la prise de la pilule, prenez un nouveau comprimé (si possible de la même couleur).

Sinon, envisagez d'utiliser une autre méthode de contraception jusqu'à la fin du cycle : préservatif, spermicide...

 

Comment décaler ses règles ?

Il est possible de décaler ses règles mais cela doit être occasionnel.

  • Pour éviter d'avoir ses règles à la fin du cycle : commencer la 2ème plaquette sans interruption à la fin de la 1ère plaquette, mais les saignements risquent d'être plus élevés à la fin de la deuxième plaquette.

  • Si vous souhaitez avancer vos règles : démarrez la nouvelle plaquette plus tôt que prévu : d'autant de jours que le décalage voulu.

  • Si vous souhaitez retarder vos règles : démarrez la nouvelle plaquette sans semaine d'arrêt et l'arrêtez 2 ou 3 jours avant la date à laquelle vous souhaitez avoir vos règles.

 

Pilule et Acné

Certaines pilules sont prescrites dans le traitement de l'acné, par exemple DIANE 35
Elles ont alors 2 actions grâce aux hormones qu'elles contiennent :

  • contraceptive : elles sont aussi efficaces que les autres pilules ;

  • antiacnéique en diminuant la sécrétion de sébum. Diane 35 est prescrite par le dermatologue dans certains cas trés particuliers.

 

Les effets indésirables et les risques de la pilule

La pilule peut être responsable d'effets indésirables, en cas de survenue, n'hésitez pas à en parler avec votre médecin ou votre pharmacien.
Si ces effets sont importants, on pourra envisager de changer de pilule.
 

Parmi les effets indésirables fréquents, on peut trouver :

  • Des nausées ;

  • Des céphalées (maux de tête) : en cas de survenue de migraine, contactez votre médecin ou votre pharmacien ;

  • Des spottings : petits saignements entre les règles ;

  • Des perturbations du cycle ;

  • Des tensions mammaires, douleurs dans les seins ;

  • Rétention d'eau et parfois prise de poids selon les pilules et les personnes ;

  • Acné ;

  • Irritabilité ;

  • Baisse de la libido...

 

De plus, l'utilisation de la pilule n'est pas sans risques, c'est pourquoi il est recommandé de consulter un gynécologue tous les ans. La prise de la pilule multiplie le risque d'accidents thromboemboliques (phlébite, infarctus du myocarde, embolie pulmonaire...) par 2 à 4.
En cas d'antécédents d'accidents de phlébite, la pilule sera contre-indiquée, il sera nécessaire d'avoir recours à une autre méthode de contraception. La consommation de tabac augmente également ce risque : fumer et être sous pilule sont donc à proscrire !

 

Voyager sous pilule

Pour les décalages inférieurs à 12 heures : continuez de prendre votre pilule à l'heure française ou si cela tombe en pleine nuit, prenez-la à l'heure locale.
Exception : pour les pilules microprogestatives : ne pas décaler les prises de plus de 3 heures par rapport à l'heure habituelle de prise en France.

 

Un générique pour votre pilule

Même efficacité pour un prix moindre ! Les génériques sont des médicaments identiques au princeps, médicament d'origine, mais moins chers. Ils ont la même action, la même efficacité, bénéficient des mêmes garanties de sécurité, et sont appelés soit par leur dénomination commune internationale soit par un nom fantaisie. C'est le cas pour les pilules.
Pour de plus en plus de pilules, il existe un générique ! La plupart ne sont pas remboursées, les génériques peuvent représenter une alternative économique... Grâce à cela, le prix de votre pilule peut être diminué de plus de 30% !

 

Les conseils de votre pharmacien Giphar

  • Prendre sa pilule à heure fixe, l'emporter avec soi pour éviter de l'oublier.

  • La pilule ne protège pas des IST, utiliser des préservatifs.

  • Proscrire la consommation de tabac si vous êtes sous pilule, cela augmente le risque de maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral...)

  • Consulter au moins une fois par an un gynécologue et avoir un suivi biologique régulier.

  • En cas de maux de tête importants, de douleurs dans les seins, d'absence de règles à la fin de la plaquette... le signaler à votre médecin ou à votre pharmacien

  • Eviter l'automédication notamment le millepertuis

 

À lire aussi

Effets secondaires des pilules : quels risques ?
Pilules : un numéro vert pour répondre à vos questions !
Contraception : que faire en cas d’oubli ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 16/06/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
13 avis

Voir aussi

Le contraceptif d'urgence
Oubli de pilule, rupture du préservatif ou absence de contraception…, les circonstances pouvant mene…
La résistance des bactéries aux antibiotiques
La résistance de certaines bactéries aux antibiotiques provoque chaque année la mort de 25.000 perso…
Les idées reçues sur la bonne prise des médicaments
Les médicaments font partie de notre vie de tous les jours. Mais sommes-nous vraiment imbattables su…