Opération : comment gérer le retour à la maison ?

Bien suivre son traitement post-opératoire
1 avis

Aujourd’hui, les hospitalisations sont souvent brèves, y compris après une intervention chirurgicale. Voici nos conseils pour que votre convalescence à la maison se passe au mieux.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/01/2016

Lutter contre la douleur

Une intervention, même bénigne, est souvent source de douleur ou d’inconfort. C’est même tout à fait normal. Des antalgiques vous seront donc généralement prescrits afin de lutter contre la douleur.
Prenez-les à intervalles réguliers, en suivant les instructions de votre médecin, sans dépasser la dose prescrite.
N’attendez pas que la douleur soit insupportable pour prendre un comprimé. En effet, la plupart des antalgiques mettent au minimum 20 minutes avant d’agir. Ne les décrétez donc pas trop vite inefficaces ! Néanmoins, si la douleur est persistante ou anormalement aiguë, consultez votre médecin.

 

Des médicaments à l’heure

Soyez aussi attentif à prendre les autres médicaments éventuellement prescrits par votre médecin... aux bonnes doses et aux bonnes heures. Attention : prendre un médicament avant, pendant ou après le repas n’est pas un détail ! Respectez les instructions. Idem si vous devez changer certains pansements, compresses... Une opération réussie dépend aussi de l’ « après hôpital » ! N’hésitez pas à demander de l’aide à votre entourage et/ou à un service d’aide à domicile.

 

Une alimentation aux petits oignons

L’appétit n’est pas toujours au beau fixe lorsqu’on a mal... Essayez néanmoins de prendre des repas réguliers et équilibrés, en privilégiant les fruits et les légumes, excellents pour le système immunitaire et également très efficaces pour lutter contre la constipation, fréquente en cas de diminution de l’activité et de prise d’antalgiques. Buvez aussi de l’eau en quantité suffisante. Évitez par contre l’alcool, qui peut s’avérer dangereux associé à un antalgique.

 

Du repos avant tout !

Une intervention chirurgicale est toujours vécue comme une agression par l’organisme. Vous avez donc avant tout besoin de repos et de calme. Inutile donc de vouloir reprendre tout de suite votre rythme habituel ! Ce qui ne signifie pas non plus que vous devez rester au lit... Tout dépend de l’opération que vous avez subie. Parlez-en avec votre médecin, afin de déterminer les activités que vous pouvez vous autoriser.
Dans tous les cas, essayez de conserver un rythme jour/nuit régulier afin de préserver la qualité de votre sommeil.
Soyez également prudent si vous prenez des médicaments : certains d’entre eux diminuent la vigilance et n’autorisent donc pas la conduite d’un véhicule ou l’utilisation de certaines machines, notamment en milieu professionnel.

À lire aussi
Paracétamol : le surdosage commence tôt…
Se soigner en toute sécurité !


Source
Encyclopédie de la santé et des premiers secours pour toute la famille, Parragon, 2003.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/01/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Le contraceptif d'urgence
Oubli de pilule, rupture du préservatif ou absence de contraception…, les circonstances pouvant mene…
La résistance des bactéries aux antibiotiques
La résistance de certaines bactéries aux antibiotiques provoque chaque année la mort de 25.000 perso…
Les idées reçues sur la bonne prise des médicaments
Les médicaments font partie de notre vie de tous les jours. Mais sommes-nous vraiment imbattables su…