Le médicament, vous connaissez ?

Tout savoir sur le médicament
0 avis

Le médicament a pour but de soigner, soulager, prévenir la maladie.

Pour votre santé, faîtes-en bon usage !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 22/07/2013

La prescription d'un médicament

Un médicament vous est indiqué personnellement pour une maladie précise et à un moment donné, en tenant compte de vos antécédents médicaux et des contre-indications.

Évitez la prise de médicaments sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien, tout particulièrement si vous êtes déjà sous traitement ou si vous êtes enceinte.

 

Le bon usage des médicaments

Respectez les conditions d'utilisation pour une meilleure efficacité et une meilleure sécurité :

  • la durée du traitement,

  • les doses,

  • les horaires de prise,

  • les modes d'administration (par exemple, avalez toujours les gélules et les comprimés avec un grand verre d'eau)

  • et les précautions d'emploi (exposition solaire, alcool, ...).

 

Lisez la notice d'emploi, surtout si vous prenez un médicament de votre propre initiative. Surconsommer des médicaments peut nuire à la santé.

Prendre des médicaments pour améliorer ses performances physiques ou intellectuelles peut être dangereux.

 

Prenez soin de vos médicaments

Rangez-les toujours hors de portée des enfants. Suivez les recommandations de conservation : température, lumière, respect de la date d'utilisation.

Rapportez vos médicaments non utilisés à votre pharmacien.

Cyclamed, association à but non lucratif, récupère, par l'intermédiaire de votre pharmacien, les médicaments non ou partiellement utilisés et les emballages, mêmes vides.

  • En rapportant dès la fin de votre traitement vos médicaments non ou partiellement utilisés, vous contribuerez ainsi à éviter des accidents domestiques.

  • Les médicaments non périmés seront remis aux organisations humanitaires partenaires de Cyclamed.

  • Les déchets issus des médicaments seront valorisés à des fins énergétiques et pour la protection de l'environnement.

Haut de page

 

En savoir plus ?

  • A.M.M = Autorisation de mise sur le Marché d'un médicament à l'échelon national ou européen. Seuls les produits qui ont une A.M.M. identifiée par numéro figurant sur l'emballage sont des médicaments. Leurs codes barres commencent obligatoirement par "3"

 

  • Dispensation = Délivrance d'un médicament par un pharmacien qui vérifie la régularité de l'ordonnance ou la pertinence de la demande. Il donne des conseils de bon usage du médicament.

 

  • Loi Huriet  = Loi votée en 1988 relative à "la protection des personnes qui se prêtent à la recherche biomédicale" et exigeant notamment leur consentement éclairé: les personnes qui se soumettent à un essai thérapeutique sont volontaires et doivent être informées des risques encourus.

 

  • Médicaments génériques = Copie autorisée d'un médicament original dont le brevet est tombé dans le domaine public. Il s'agit de la même molécule, sous la même forme (gélule, comprimé, sirop, ...), au même dosage et soumis aux mêmes contrôles.

 

  • Observance = Respect des conditions d'utilisation du médicament telles qu'elles ont été prescrites par le médecin ou conseillées par le pharmacien: dose, durée, horaires, modalités de prises (avant ou après le repas, ... )

 

  • Pharmacovigilance = Organisation de la surveillance permanente des effets indésirables ou inattendus des médicaments commercialisés.

 

  • Posologie = Dose(s) et nombre de prises quotidiennes, durée de traitement. La posologie à respecter est indiquée sur l'ordonnance.

 

Règles de dispensation

Pour votre sécurité et dans un souci de santé publique, les médicaments ne peuvent être dispensés qu'en pharmacie.

Vous pouvez les acquérir sur prescription médicale, sur conseil de votre pharmacien ou, pour certains d'entre eux, de votre propre initiative.

 

  • Médicaments sans cadre particulier sur le conditionnement

    • Dispensation : sans ordonnance

    • Renouvellement : pas de restriction

 

  • Médicaments avec un cadre rouge sur le conditionnement

    • Dispensation : uniquement sur présentation d'une ordonnance

    • Renouvellement : autorisé seulement si le prescripteur l'a expressément indiqué (conditions particulières pour certaines familles de médicaments: somnifères, tranquillisants, ...)

 

  • Médicaments avec un cadre vert sur le conditionnement

    • Dispensation : uniquement sur présentation d'une ordonnance

    • Renouvellement : autorisé sauf si le prescripteur l'a interdit

 

Les règles de dispensation sont indépendantes des conditions de remboursement. Certains médicaments sont soumis à des règles de dispensation plus restrictives.

Le médicament est un produit à part. Pour votre sécurité, pour votre santé, ses qualités sont rigoureusement contrôlées ...même après sa commercialisation.

Haut de page

 

De son origine à sa commercialisation

1- Découverte :

Un brevet assure une période déterminée. Après son expiration. La molécule tombe dans le domaine public et peut être commercialisée sous la forme d'un médicament générique. Environ 10 000 molécules === " année 0 "

2- Développement :

Pendant tout le développement des règles précises sont suivies : Bonnes Pratiques de laboratoires . Bonnes Pratiques Cliniques . Bonnes Pratiques de Fabrication. Les essais sur l'homme sont réglementés par la Loi Huriet

• Environ 20 substances : Essais sur l'animal

• Environ 10 produits : Essais sur l'homme. Tolérance

• Environ 5 produits : Efficacité

• 1 produit : Essais comparatifs avec un médicament de référence

3- A.M.M. :

Pour devenir un médicament, le produit doit avoir un rapport bénéfice/risque favorable au malade. L'amélioration qu'il apporte, compte tenu du caractère plus ou moins grave de la maladie, doit être plus importante que les effets indésirables qu'il pourrait provoquer.

4- Commercialisation :

C'est alors un médicament à la disposition des malades : il a fait l'objet d'études longues et coûteuses, financées par l'industrie pharmaceutique.

Cela prend plus d'une dizaine d'années pour qu'un produit devienne un médicament.

5- Pharmacovigilance :

La surveillance permanente des effets indésirables et inattendus peut conduire à l'arrêt de la commercialisation. Une prescription appropriée, une dispensation attentive, un bon usage du médicament, contribuent à améliorer la santé de chacun, à un moindre coût pour la collectivité.

En cas de doute, de problèmes : n'hésitez pas à demander avis à votre pharmacien.

 

À lire aussi

Se soigner en toute sécurité !
Tout savoir sur les médicaments génériques

 

Source

Ce document a été élaboré à l'initiative d'une Commission de Concertation composée d'Associations de Consommateurs, de Syndicats de Médecins de Pharmaciens de l'Industrie Pharmaceutique avec le concours actif de l'Ordre National des Pharmaciens et de l'Institut National pour la Santé et la Recherche Médicale.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 22/07/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Le contraceptif d'urgence
Oubli de pilule, rupture du préservatif ou absence de contraception…, les circonstances pouvant mene…
La résistance des bactéries aux antibiotiques
La résistance de certaines bactéries aux antibiotiques provoque chaque année la mort de 25.000 perso…
Les idées reçues sur la bonne prise des médicaments
Les médicaments font partie de notre vie de tous les jours. Mais sommes-nous vraiment imbattables su…