Future maman, quels sont les médicaments autorisés ?

Médicaments autorisés pendant la grossesse
41 avis

Quels sont les médicaments autorisés pour les pathologies courantes de la grossesse ?
Voici une liste de médicaments autorisés pour les petites pathologies rencontrées fréquemment pendant la grossesse.
Pour les autres maladies, la consultation s'impose.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

  • Les douleurs et la fièvre

Le paracétamol (Doliprane®, Efferalgan®..) est la seule possibilité.
Les antalgiques type Aspirine ou Ibuprofène (Nurofen®, Advil®...) sont déconseillés.

 

  • La constipation

La constipation est fréquente pendant la grossesse, certains laxatifs sont adaptés :

  • Laxatif à base de fibres ou mucilages (Mucipulgite®, Normacol®, Spagulax®). Ces produits sont à prendre avec beaucoup d'eau.
  • Laxatif osmotique : Lactulose, Sorbitol, Macrogol (Movicol®).
  • Laxatif par voie rectale : Minilavement (Microlax®), suppositoires à la glycérine.

 

  • Les nausées et vomissement

En homéopathie, le remède Nux Vomica ou sur consultation médicale.

 

  • Les brûlures d'estomac

Les brûlures d'estomac sont très courantes chez la future maman, elle peuvent être traitées par les alginates (Gaviscon®).

 

  • La mauvaise digestion

La grossesse, en entraînant une pression sur les organes digestifs, génère souvent une mauvaise digestion (Spasfon®)

 

  • Le rhume

Sérum physiologique ou eau de mer.
 

  • Le mal de gorge

Homéopathie (Mercurius Solubilis ...)

 

  • La toux sèche

Une seule molécule (Hélicidine®)
 

  • Les crampes

Vitamine B6 + Magnésium (MagnéB6®) ou en Homéopathie (Cuprum)

 

  • L'allergie

Cétirizine uniquement si nécessaire.

 

  • Les jambes lourdes

Contention veineuse (bas)

 

  • L'insomnie

Doxylamine (Donormyl®), mais essayez également de l'éviter au maximum en fin de grossesse.
Si malgré la prise de médicaments, les symptômes persistent, il est important de consulter son médecin.

 

  • L'homéopathie

L'homéopathie est autorisée dans les dilutions supérieures à D1, et peut être une alternative intéressante dans les petits maux de la femme enceinte.

 

  • L'aromathérapie

Les huiles essentielles sont déconseillées chez la femme enceinte.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
41 avis

Voir aussi

Les idées reçues sur la bonne prise des médicaments
Les médicaments font partie de notre vie de tous les jours. Mais sommes-nous vraiment imbattables su…
Importance de la pharmacovigilance avec votre pharmacien
La pharmacovigilance n’est pas assez connue du Grand Public et, pourtant, elle représente un aspect …
Comment choisir son moyen de contraception ?
Ces dernières années, les moyens de contraception se sont multipliés. Au même moment, la pilule voit…