Les Français gèrent mal la fièvre de leur enfant

Les bons gestes en cas de fièvre chez l'enfant
1 avis

Savez-vous comment faire baisser la fièvre de votre enfant ? Selon une enquête de l’Inserm, les parents français ne sont pas au point ! L’institut rappelle les bons gestes.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/02/2014

La fièvre d’un enfant a tendance à faire très peur aux parents… Leur premier réflexe ? Courir chez le médecin ou aux urgences. Pourtant, la fièvre est généralement un symptôme bénin. Avant de s’alarmer, il existe en outre une série de bons gestes à mettre en place pour faire tomber la fièvre. Le tout est de les connaître… Ce qui n’est pas le cas de nombreux parents français, rapporte une récente étude de l’Inserm.

 

Fièvre : les parents français pas au point

Cette étude a été menée auprès de parents dans des pharmacies, ainsi que chez des médecins généralistes ou des pédiatres. Les résultats montrent que les parents n’ont pas toujours les bons réflexes.

  • La grande majorité des parents débute (à tort) un traitement médicamenteux pour une température inférieure à 38,5 °C.

  • Seulement 23 % conduisent correctement un traitement antipyrétique.

Ils donnent par exemple moins de trois doses par jour à l’enfant alors que trois à six doses sont recommandées pour le paracétamol et l’ibuprofène.

  • À peine 15 % respectent les mesures contribuant au bien-être de l’enfant.

Par exemple, la majorité des parents n’aère pas la chambre.
Quelques améliorations toutefois : l’abandon progressif du bain, de l’utilisation d’aspirine ou encore de la prise simultanée de plusieurs médicaments.

 

Fièvre de l’enfant : les bonnes pratiques

  • Savoir mesurer correctement la température. Elle peut se prendre par voie rectale, orale, auriculaire ou axillaire (aisselles).

  • Connaître le seuil définissant la fièvre : 38 °C.

  • Ne débuter un traitement antipyrétique qu’à partir de 38,5 °C.

  • Bien respecter la posologie du traitement. Sans avis médical, il est conseillé de se tourner vers le paracétamol.

  • Espacez les prises d’au moins 4 heures.


    • Dose recommandée pour le nourrisson & l’enfant : 60 mg/kg/jour.

    • Elle peut être répartie de la façon suivante :

      • soit 15 mg/kg toutes les 6 heures,


      • soit 10 mg/kg toutes les 4 heures.


Lisez attentivement la notice. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

  • Utiliser les mesures physiques contribuant à faire baisser la température

    • Bien hydrater l’enfant, en proposant souvent de l’eau ;

    • Le dévêtir ;

    • Baisser la température de la chambre et/ou aérer.


À lire aussi
Mon enfant a de la fièvre
Médicaments pour enfants : attention au dosage


Sources
Managing Fever in Children: A National Survey of Parents' Knowledge and Practices in France, Nathalie Bertille & all, December 31, 2013.0
La fièvre de l’enfant peut être mieux gérée  - Communiqué de l’Inserm.
Fiche d’aide à la dispensation du Paracétamol, 2008, Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (Ansm).


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/02/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Le contraceptif d'urgence
Oubli de pilule, rupture du préservatif ou absence de contraception…, les circonstances pouvant mene…
La résistance des bactéries aux antibiotiques
La résistance de certaines bactéries aux antibiotiques provoque chaque année la mort de 25.000 perso…
Les idées reçues sur la bonne prise des médicaments
Les médicaments font partie de notre vie de tous les jours. Mais sommes-nous vraiment imbattables su…