La contraception d'urgence

Pilule du lendemain
3 avis

Tout rapport sexuel sans protection ou contraception efficace comporte un risque de grossesse.
La contraception d'urgence (la pilule du lendemain) permet en cas de doute d'éviter une grossesse indésirable.
Mais attention, celle-ci doit rester exceptionnelle et ne remplace en aucun cas l'utilisation du préservatif qui reste le seul moyen efficace de protection contre les infections sexuellement transmissibles (IST).

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/10/2013

Comment prendre le contraceptif d'urgence ?

Le traitement nécessite la prise d'un comprimé.

  • Prenez le comprimé le plus tôt possible après le rapport non protégé :

    •    de préférence dans les 12 heures suivant le rapport;

    •    et, au plus tard dans les 3 jours après le rapport.

Au delà de 3 jours après le rapport, l'efficacité de la contraception d'urgence chute fortement.

 

  • En cas de vomissements survenant dans les 3 heures après la prise du comprimé, il est nécessaire de prendre un comprimé de remplacement (revoyez votre pharmacien et n'hésitez pas à le questionner).

 

Quelques effets indésirables peuvent survenir après la prise : nausées, maux de tête ou de ventre, petits saignements... Ils sont rares et disparaissent en général rapidement.

En cas de doute, parlez-en à votre pharmacien ou votre médecin.

 

Après la prise, que faire ?

  • Si vous pensez avoir pris, en plus du risque de grossesse, un risque de contamination par le SIDA, contactez immédiatement : SIDA INFO SERVICE au 0800 840 800, ou les urgences d'un Hôpital.

En effet, dans les 48h suivant le rapport, un traitement préventif peut, dans certains cas, vous être proposé.

 

  • Jusqu'au retour des règles, utilisez à chaque rapport une contraception locale (préservatifs) car la contraception d'urgence n'agit que pour les rapports qui ont eu lieu AVANT la prise des comprimés.

 

  • Si vous avez pris la contraception d'urgence suite à un oubli de la pilule, prenez le dernier comprimé oublié dès constatation de cet oubli et continuez la prise régulière de votre pilule à l'heure habituelle. Celle-ci ne reviendra efficace qu'à partir du premier comprimé de la plaquette suivante. En attendant, utilisez à chaque rapport un préservatif.

 

  • Prenez rendez-vous auprès d'un médecin ou d'un centre de planification et d'éducation familiale pour une consultation qui vous permettra :

    •    de vérifier que vous n'avez pas été contaminé par une IST (SIDA, hépatite B, herpès génital, chlamydiae...) ;

    •    de choisir une contraception régulière plus efficace (comme la pilule) qui sera associée aux préservatifs indispensables pour prévenir des IST.

 

Comment savoir si la contraception d'urgence a été efficace ?

  • En surveillant l'apparition des prochaines règles.

Leur date peut être légèrement modifiée (de quelques jours) par la prise du contraceptif d'urgence.

Mais en cas de retard de plus de 5 jours, il est nécessaire de faire un test de grossesse et de consulter un médecin.

Attention :

  •    si vous ne pouvez pas prévoir la date de vos règles parce qu'elles sont irrégulières, faites un test de grossesse 3 semaines après la date du rapport non protégé ;

  •    si vos règles arrivent à la date prévue mais vous paraissent anormales (moins abondantes, de durée prolongée...) ou accompagnées de douleurs inhabituelles, consultez rapidement un médecin.

 

Réponses à vos questions

  • A quel moment du cycle peut-on utiliser la contraception d'urgence ?

Elle peut se prendre à tout moment du cycle. Il existe toujours un risque de grossesse après un rapport non protégé, quelle que soit la période du cycle où a lieu ce rapport (même pendant les règles).

 

  • Est-il normal d'avoir de petits saignements après la prise de la contraception d'urgence ?

Oui, cela est fréquent. Ils sont en général peu abondants et ne durent que quelques jours. Ils ne doivent pas être confondus avec des règles (attendre la date prévue). S'ils persistent, consultez un médecin.

 

  • En cas d'oubli de pilule, pourquoi continuer à la prendre si elle n'est plus efficace ?

Pour conserver le repère de la date des règles :

  •     si celles-ci arrivent normalement, vous saurez quand reprendre la plaquette suivante et ainsi, retrouver l'efficacité de votre contraception régulière ;

  •     si elles n'arrivent pas à la date prévue, il faudra faire un test de grossesse.

 

  • Est-il possible de prendre une contraception régulière comme la pilule de façon confidentielle et gratuite?

Oui, dans les centres de planification et d'éducation familiale (il en existe dans tous les départements).

Demandez conseil à votre pharmacien.

 

Votre pharmacien vous conseille

Votre pharmacien vient de vous délivrer un contraceptif d'urgence ou pilule du lendemain. C'est un médicament qui permet de diminuer fortement (mais non totalement) le risque de grossesse après un rapport non ou mal protégé.

Il est d'autant plus efficace, qu'il est pris rapidement après le rapport non protégé.

Actuellement, pour la contraception d'urgence, un seul médicament peut être obtenu en pharmacie sans ordonnance.

Pour les mineures, il est gratuit et délivré de façon anonyme. Comme pour tout médicament, il est recommandé de lire la notice contenue dans la boîte.

N'hésitez pas à questionner votre pharmacien, il est là pour vous informer et vous conseiller en toute confidentialité.

 

À lire aussi

Contraception : que faire en cas d’oubli ?
Contraception : comment faire son choix ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/10/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

Le contraceptif d'urgence
Oubli de pilule, rupture du préservatif ou absence de contraception…, les circonstances pouvant mene…
La résistance des bactéries aux antibiotiques
La résistance de certaines bactéries aux antibiotiques provoque chaque année la mort de 25.000 perso…
Les idées reçues sur la bonne prise des médicaments
Les médicaments font partie de notre vie de tous les jours. Mais sommes-nous vraiment imbattables su…