Votre santé sur votre Smartphone

La santé connectée
0 avis

Vêtements truffés de capteurs, lecteurs de glycémie ou balances qui affichent et gèrent les résultats des différentes mesures sur votre Smartphone… La santé connectée connaît un succès grandissant. À quoi devez-vous vous attendre?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/10/2015

La santé connectée a le vent en poupe! Un nombre grandissant d’objets du quotidien sont désormais équipés de capteurs qui permettent de mesurer différents paramètres et de les transmettre à un appareil externe, comme un Smartphone. Le nombre d’applications mobiles santé dans le monde est ainsi passé de 6.000 en 2010 à plus de 100.000 de nos jours ! 11 % des Français auraient d’ailleurs déjà adopté un de ces appareils connectés pour surveiller leur santé.

 

Santé connectée, quel intérêt ?

Ces appareils connectés permettent de mesurer le poids, la tension artérielle, le rythme cardiaque, la glycémie (taux de sucre dans le sang) chez les diabétiques… Le but ? Repérer d’éventuelles valeurs anormales et compiler des rapports qui permettent de suivre l’évolution de son état de santé et peuvent être stockés sur un appareil mobile, un Smartphone, envoyés par e-mail au médecin… Ces solutions permettent donc à tout un chacun de mieux surveiller son état de santé en mesurant concrètement ses efforts ou les effets d’un traitement.

 

Appareils : quelques exemples ?

  • La balance connectée, permet de se peser, de suivre l’évolution de son poids sur son Smartphone…

  • Le pilulier connecté envoie un rappel sur le Smartphone quand la personne doit prendre son médicament ou en cas d’oubli.

  • Le tensiomètre et le lecteur de glycémie connectés permettent de compiler les différentes mesures dans des rapports qui vous aident à faire le point et que vous pouvez envoyer à votre médecin.

  • Les vêtements ou bracelets connectés mesurent la fréquence cardiaque, le nombre de pas effectués durant la journée, le nombre de calories dépensées… pour jauger sa quantité d’activité physique au quotidien.

  • Certaines montres connectées disposent d’un GPS. Si une personne souffrant de la maladie d’Alzheimer – et qui porte cette montre – sort d’un périmètre de sécurité préalablement défini, une alerte est envoyée à un proche.

 

Un avenir connecté ?

Mais ce n’est pas tout ! Des chercheurs du CNRS ont, par exemple, développé une application qui permet, en posant quelques questions chaque semaine, de détecter au plus vite une éventuelle rechute du cancer du poumon. Le dispositif est encore en test mais les premiers résultats sont prometteurs : il améliorerait la survie de 25 % !
D’autres rêvent déjà d’appartements truffés de capteurs qui mesureraient tout un tas de paramètres et permettraient, par exemple, de détecter les premiers signes de détérioration cognitive, en se basant sur des modifications du comportement. Reste qu’une telle solution est pour le moins intrusive…
Qu’advient-il des données collectées ? Quel usage en est-il fait ? À une époque où la collecte d’informations personnelles est le nouvel eldorado, cette question se pose plus que jamais !

 

À lire aussi

Homéopathie : votre pharmacien Giphar à portée de smartphone


Sources
Ordre National des Médecins. Santé Connectée, de la e-santé à la santé connectée – Le livre blanc du Conseil national de l’Ordre des médecins. Janvier 2015.
 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/10/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Le potentiel thérapeutique des venins
Une alternative thérapeutique contre la douleur, voici l’une des principales pistes explorées par le…
Les venins futurs médicaments ?
Alors que nous sommes nombreux à prendre la poudre d’escampette lorsque nous croisons un animal répu…
Les nanomédicaments permettent de cibler la tumeur ou le tissu infecté
Les nanotechnologies offrent de formidables opportunités dans la mise au point de nouveaux médicamen…