Serpents et araignées : le pouvoir extraordinaire des venins !

Les venins futurs médicaments ?
0 avis

Alors que nous sommes nombreux à prendre la poudre d’escampette lorsque nous croisons un animal réputé pour son venin, des scientifiques recherchent leur compagnie… Leur but ? Élaborer de nouveaux médicaments.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/09/2017

La science des venins

Si la science des venins est relativement récente en Europe, serpents, scorpions, araignées et autres abeilles font, depuis longtemps déjà, partie de l’arsenal thérapeutique de la médecine traditionnelle chinoise. « Le venin d’abeille est utilisé pour combattre les rhumatismes et celui de serpent pour les problèmes de coagulation sanguine, par exemple », explique Aurélien Claeyssen, ingénieur en biotechnologie et cofondateur de Smartox Biotechnology, une spin-off de l’Inserm spécialisée dans l’analyse des venins. Il n’est donc pas étonnant que des chercheurs français aient décidé de s’intéresser de plus près à ces substances.

 

Entre 200 et 400 molécules intéressantes par venin

Grâce à l’amélioration des techniques d’analyse, nous sommes aujourd’hui capables d’étudier plus finement les venins. Chaque molécule composant un venin peut ainsi être passée au crible de manière à mieux connaître sa structure et son intérêt thérapeutique. « Le venin d’une espèce recèle en moyenne 200 à 400 molécules potentiellement intéressantes. Chez Smartox Biotechnology, nous les étudions une par une afin de comprendre comment elles fonctionnent, sur quelle partie de l’organisme elles agissent et en quoi elles peuvent être innovantes d’un point de vue santé. Par ailleurs, on sait avec une quasi-certitude que tous les composés des venins sont actifs pharmacologiquement, c’est dire leur potentiel », poursuit Aurélien Claeyssen.

 

Les peptides : une action très ciblée

« L’avantage de ces molécules que l’on appelle peptides est qu’elles ont une action très spécifique et ciblée : elles agissent sur un mécanisme précis de notre organisme et pas sur le reste. Par ailleurs, nous avons remarqué que ces peptides avaient une très haute affinité pour leur cible, il ne faut donc pas en utiliser beaucoup pour qu’ils soient efficaces. » À la clé : une production meilleur marché et un risque d’effets secondaires plus faible.

 

Administrer un venin : une pratique sans risque ?

Reste la question que tout le monde se pose : n’est-il pas dangereux d’administrer un venin ? Bien sûr que si ! Sauf que dans ce cas précis, il n’est pas question d’administrer le venin complet mais uniquement l’une ou l’autre de ses molécules ! «  Un venin se compose de centaines de molécules et c’est ce cocktail qui est potentiellement toxique et dangereux. Prises une par une, ces molécules sont généralement sans danger. Pour donner un exemple plus parlant : on peut imaginer un venin comme un mélange de 200 à 400 médicaments. Si une personne prend une telle quantité de médicaments, il y a fort à parier que ça soit dangereux. Alors que si elle prend ces médicaments séparément, ils auront un effet bénéfique sur elle. »

 

Des répliques de venins

Bien entendu, il n’est pas question d’élever des scorpions, des serpents et autres araignées pour leur prélever chaque jour un peu de venin à transformer en médicament. L’idée est de reproduire chimiquement les molécules ayant un effet thérapeutique avéré. 

 

À lire aussi

Serpents et araignées : les venins, actuels et futurs médicaments ?

Venin : quel insecte vous a piqué ?
Vacances et piqûres en tout genre


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/09/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Le potentiel thérapeutique des venins
Une alternative thérapeutique contre la douleur, voici l’une des principales pistes explorées par le…
Les nanomédicaments permettent de cibler la tumeur ou le tissu infecté
Les nanotechnologies offrent de formidables opportunités dans la mise au point de nouveaux médicamen…
Les nanotechnologies au service de la médecine
Les nanotechnologies offrent de fascinantes promesses. Ces technologies si minuscules qu’elles sont …