La vigne rouge, un précieux allié des jambes lourdes

La vigne rouge pour soigner les jambes lourdes
12 avis

Jambes lourdes et douloureuses, chevilles gonflées, fourmillements dans les pieds...Tous ces maux font partie du langage quotidien d'un français sur trois et d'une femme sur deux. Ce sont les symptômes premiers et évidents de l'insuffisance veineuse.
 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2010

Les facteurs aggravants des jambes lourdes

Ce mal qui s'aggrave avec l'âge est souvent héréditaire : ainsi le fait d'avoir un parent avec des varices multiplie par quatre le risque de souffrir de troubles de la circulation.

La sédentarité, les vêtements trop serrés, les stations debout prolongées, une alimentation déséquilibrée sont autant de facteurs aggravants.

En outre, le retour des beaux jours avec l'élévation des températures va contribuer à favoriser les problèmes circulatoires et les jambes risquent alors d'enfler avec la chaleur.

Ne plus attendre devient une priorité et la phytothérapie peut nous aider à améliorer notre confort veineux. En effet, certaines plantes ont depuis longtemps prouvé leur efficacité dans ce domaine.
 

La vigne rouge

  • La provenance de la Vigne Rouge

L'antiquité avait un dieu auquel les Grecs vouaient un culte démesuré : Dionysos, appelé aussi Bacchus (chez les Romains). Dionysos, est le dieu du vin et de l'ivresse.
Si au Québec, on associe parfois à l'île d'Orléans, le nom de Bacchus, c'est parce que Jacques Cartier l'a rebaptisée ainsi du fait que la vigne rouge y prolifère.

 

  • Les propriétés de la Vigne Rouge

La vigne rouge est particulièrement appréciée pour son efficacité sur la tonicité et la résistance des parois veineuses, permettant une meilleure circulation du sang. Elle facilite la diminution de la perméabilité des vaisseaux et améliore le drainage lymphatique. Ses feuilles permettent de traiter les hémorroïdes, les varices et la couperose.

 

  • L'action de la Vigne Rouge

Cette plante ligneuse à tige grimpante, dont les feuilles prennent une splendide couleur rouge sang à l'automne, est la plante par excellence des troubles veineux. Ses propriétés bénéfiques reposent sur la présence de diverses substances offrant aux vaisseaux sanguins une protection rapprochée.
Ainsi, les anthocyanosides contenus dans la feuille ont une remarquable activité vitaminique P qui combat l'insuffisance veineuse et la fragilité capillaire cutanée (par diminution de la perméabilité capillaire et par augmentation de leur résistance).
Les flavonoïdes, dont la rutine, sont également à l'origine de l'action vitaminique P.
Les tanins, quant à eux, favorisent la contraction des cellules musculaires des vaisseaux, facilitant le retour vers le cœur du sang accumulé dans les membres inférieurs. Parmi ces tanins, les proanthocyanidols agissent contre la formation des radicaux libres, dont on connaît l'action néfaste dans l'apparition des troubles veineux.

 

À lire aussi

L'insuffisance veineuse

Soulager la circulation et l'insuffisance veineuse par l'homéopathie

 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2010

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
12 avis

Voir aussi

Soigner les mycoses des pieds avec les médecines douces
La mycose du pied, aussi appelée « pied d’athlète », est une infection provoquée par des champignons…
Les médecines douces pour soigner la trachéite
Découvrez les solutions proposées par l’aromathérapie, la phytothérapie et l’homéopathie pour apaise…
Propriétés phytothérapiques des algues
Les algues sont utilisées en cuisine mais pas seulement. Découvrez leurs vertus...