Tisanes : mes alliées contre les maux de l’hiver

Lutter contre les maladies hivernales avec les tisanes
1 avis

Rhume, gastro, fatigue…, saviez-vous que les plantes peuvent nous aider contre ces petits maux si fréquents en hiver ? Quelles plantes choisir ? Comment bien utiliser les tisanes ? Tour d'horizon !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Marion Garteiser
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2015

Certes, la tisane, c’est rétro – voire ringard pour certains. Mais le rétro est à la mode : puisque le tricot est redevenu tendance, pourquoi la tisane n’en ferait-elle pas autant ? Si vous voulez allier le pouvoir des plantes et le plaisir d’une boisson chaude, les tisanes sont là. Reste à choisir celles qui vous rendront le mieux service pour lutter contre les maux de l’hiver.

 

Booster le système immunitaire

Le fruit de l’églantier (Rosa canina), appelé aussi cynorrhodon, est très riche en vitamine C. Celle-ci a l’avantage de très bien diluer ses actifs dans l’eau et la tisane vous en offre donc une bonne dose pour résister à toutes les maladies, ainsi qu’à la fatigue qui l'accompagne souvent.

 

Contre les maux de gorge et la toux

Gorge irritée, douloureuse : le plantain (Plantago lanceolata) peut vous aider. Il a des propriétés émollientes, apaisantes et protectrices pour la peau qui valent aussi pour les muqueuses. La mauve (Malva sylvestris) et la guimauve (Althaea officinalis) ont les mêmes propriétés et luttent en plus contre la toux (attention, la guimauve est à éviter en cas de toux grasse).

 

Dégager un nez bouché

Petite faiblesse des tisanes : les substances qui dégagent les nez bouchés sont le plus souvent des huiles essentielles, qui vont disparaître au contact de l’eau bouillante. Vous pouvez cependant essayer une tisane de thym à cinéole (Thymus vulgaris). Utilisez de l’eau pas trop chaude et placez-vous au-dessus de la tasse juste après avoir versé l’eau pour bénéficier de la vapeur en plus de la tisane elle-même. Le thym à cinéole a aussi des vertus antitussives ; mais attention, il est déconseillé aux enfants.

 

En cas de gastroentérite

Eh oui, les maux de l’hiver concernent aussi les intestins. Les tisanes ne pourront pas guérir une gastro bien sûr, mais elles sont très recommandées parce qu’elles vous aideront à rester bien hydraté(e). Et certaines peuvent aider à apaiser les spasmes, comme le tilleul (Tillia cordata), la camomille romaine (Anthemis nobilis), la mélisse (Melissa officinalis) ou la menthe poivrée (Mentha x piperita) qui aide à la digestion.

 

Toutes les plantes ne se prêtent pas aux tisanes !

La tisane permet d’extraire dans l’eau des molécules qui soignent.
Mais toutes les molécules ne sont pas solubles dans l’eau, et ne vont donc pas se retrouver dans le breuvage…
C’est pourquoi certaines plantes, recommandées contre les maux de l’hiver, ne seront pas utilisées sous forme de tisane, mais plutôt en poudre, gélule ou autre :

  • la racine d’échinacée (Echinacea purpurea) qui lutte contre les infections;

  • le rhizome de gingembre (Zingiber officinalis), contre les nausées en cas de gastroentérite;

  • la racine de ginseng (Panax quinquefolium) qui donne de l’énergie.

Quant à l’eucalyptus, souverain en cas de nez bouché, on l’utilisera de préférence en inhalations.

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Comment bien préparer sa tisane ?

 

  • Tout commence par bien la sélection de la plante, bien sûr. Il faut vous assurer que les parties utilisées sont celles qui contiennent les principes actifs, c'est-à-dire les substances qui agiront sur votre souci de santé, et choisir les bonnes doses. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien !

  • Laissez les plantes dans l’eau chaude pendant cinq bonnes minutes.

  • N’utilisez pas d’eau bouillante, qui risque d’éliminer ou de dégrader certains des principes actifs : préférez une température chaude mais inférieure aux 100°C.

  • Sucrez votre tisane, si nécessaire, avec du miel. Il a lui-même des vertus anti-toux et anti-microbes !


Plus d'infos ?
●    Jetez un œil aux fiches pratiques aromathérapie sur le site.
●    Téléchargez l'application « AromaFiches ».
 

À lire aussi

La tisane, boisson santé par excellence

Les antiseptiques naturels

Les vertus de l'eucalyptus

 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Marion Garteiser
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Soigner les mycoses des pieds avec les médecines douces
La mycose du pied, aussi appelée « pied d’athlète », est une infection provoquée par des champignons…
Les médecines douces pour soigner la trachéite
Découvrez les solutions proposées par l’aromathérapie, la phytothérapie et l’homéopathie pour apaise…
Propriétés phytothérapiques des algues
Les algues sont utilisées en cuisine mais pas seulement. Découvrez leurs vertus...