Soigner les aphtes en douceur avec la phytothérapie

Quelles plantes utiliser pour traiter un aphte ?
0 avis

Aussi petits soient-ils, les aphtes peuvent nous empoisonner la vie pendant quelques jours. Bonne nouvelle : certaines plantes regorgent de ressources pour atténuer la douleur et accélérer le processus de guérison.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/09/2013

Aïe, un aphte !

Des picotements douloureux, de petits renflements à l’intérieur de la bouche…, autant de signes annonciateurs d’aphtes buccaux.
Généralement bénins, ils guérissent spontanément en une ou deux semaines. Les traitements consisteront donc essentiellement à apaiser l’inflammation et à soulager la douleur.

Adepte des interventions en douceur ? Optez pour la phytothérapie !

 

Pour combattre l’aphte : le pouvoir des plantes

De nombreuses plantes possèdent des propriétés :

  • apaisantes,

  • antiseptiques (elles aident à détruire les micro-organismes responsables de l’infection),

  • anti-inflammatoires (pour soulager l’inflammation),

  • astringentes (pour accélérer le processus de cicatrisation des muqueuses irritées, en resserrant les tissus).

 

Quelques exemples : la guimauve, le plantain, la sauge, la myrrhe, la myrtille, la réglisse, le Calendula (souci des jardins), l’Hamamélis
Pour soigner les aphtes, ces plantes sont généralement utilisées en bain de bouche ou en gargarisme, à raison de deux à trois fois par jour.

 

Préparer son bain de bouche contre les aphtes

Les bains de bouche à base de plantes peuvent être réalisés avec des infusions, des décoctions ou des teintures diluées.
Comment s’y retrouver ?

 

  • Les infusions sont généralement confectionnées à partir des feuilles et des fleurs de la plante.

Les quantités moyennes : 20 g de plante séchée ou 30 g de plante fraîche à laisser infuser dans 500 ml d’eau bouillante pendant environ dix minutes.

 

  • Les décoctions permettent d’extraire les principes actifs des racines, de l’écorce, des tiges ou des baies des plantes.

Les quantités moyennes : 20 g de plante séchée ou 40 g de plante fraîche pour 750 ml d’eau froide, réduite à environ 500 ml après ébullition.

 

  • Les teintures sont généralement obtenues en faisant macérer la plante dans un mélange d’alcool et d’eau.

Vous trouverez des préparations toute faites chez votre pharmacien. Pour en faire des bains de bouche, il suffit de les mélanger à de l’eau. (5 ml de teinture pour 100 ml d’eau chaude) .

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Demandez conseil à votre pharmacien pour qu’il vous oriente vers le dosage le plus adapté à votre situation. Sollicitez également son avis avant d’associer plusieurs plantes.
En l’absence d’amélioration après quelques jours ou en cas de récidives nombreuses, consultez votre médecin traitant ou un dermatologue.

À lire aussi
Phytothérapie, la médecine par les plantes
Phytothérapie : des plantes pour soulager l’esprit


Sources
100 remèdes à base de plantes, Anne Mc Intyre, Éditions Solar
Larousse des plantes médicinales
Le guide des plantes qui soignent, Éditions Vidal


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/09/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Soigner les mycoses des pieds avec les médecines douces
La mycose du pied, aussi appelée « pied d’athlète », est une infection provoquée par des champignons…
Les médecines douces pour soigner la trachéite
Découvrez les solutions proposées par l’aromathérapie, la phytothérapie et l’homéopathie pour apaise…
Propriétés phytothérapiques des algues
Les algues sont utilisées en cuisine mais pas seulement. Découvrez leurs vertus...