Psyllium, un allié pour nos intestins

Le psyllium contre les troubles intestinaux, la diarrhée ou la constipation
10 avis

Le psyllium, également appelé plantain des Indes, figure parmi les remèdes naturels les plus efficaces pour combattre les troubles intestinaux. Il contribue aussi à réguler le taux de glycémie. Explications et mode d’emploi.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Fanny Marie-Sainte
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/02/2018

Le Psyllium ou plantain des Indes, en bref

On recense trois variétés de psyllium qui se différencient principalement par la coloration de leurs graines, blondes, brunes ou noires. Leur cosse renferme des mucilages, une substance végétale qui se transforme en un gel visqueux au contact de l’eau. C’est de ces mucilages que le psyllium tire la majeure partie de ses propriétés thérapeutiques. Leur secret ? Ils sont capables de retenir jusqu’à 8 fois leur volume en eau.

 

Combattre la constipation avec le psyllium

Le psyllium blond est un laxatif de lest, non assimilable par l'organisme. Son action est donc strictement mécanique. Les mucilages, en gonflant au contact des liquides contenus dans l’alimentation, augmentent le volume des selles tandis que leur viscosité facilite leur élimination. Recommandé pour le traitement de la constipation, le psyllium est également préconisé en cas d’hémorroïdes ou dans le traitement post-opératoire des chirurgies de l’anus ou du rectum.

 

Le psyllium efficace aussi contre la diarrhée

C’est là son grand paradoxe, mais le psyllium blond permet de combattre tout à la fois la constipation et la diarrhée. Grâce à son importante capacité d’absorption, il capture en effet l’excès d’eau présent dans les selles et participe ainsi à réduire les symptômes de la diarrhée.

 

Combattre les troubles intestinaux avec le psyllium

Les graines de psyllium blond favorisent le développement des bonnes bactéries, essentielles à l’équilibre de la flore intestinale (microbiote) et bénéfiques pour le côlon. Leurs propriétés adoucissantes participent également à soulager les symptômes du syndrome de l’intestin irritable, de la diverticulite (inflammation des diverticules, de petites hernies de la muqueuse intestinale qui se développent le long de la paroi externe du côlon) ou de la colite ulcéreuse (une maladie inflammatoire chronique du gros intestin).

 

Réguler sa glycémie avec le psyllium

En augmentant le volume du bol alimentaire, les graines de psyllium ralentissent le mécanisme de la digestion et modifient la texture des aliments dans l’intestin, en participant à réduire leur index glycémique. Des études récentes ont d’ailleurs permis de pointer l’efficacité du psyllium blond dans la baisse de la glycémie (taux de sucre dans le sang).

 

Psyllium, quelle posologie ?

Le psyllium se trouve sous forme de graines naturelles, poudre, capsules, granulés… Il entre également dans la composition de certains médicaments contre la constipation.
La dose maximale conseillée pour un adulte est de 40 g par jour en 3 ou 4 prises. Il est impératif de boire beaucoup d’eau durant le traitement pour écarter tout risque d’obstruction de l’intestin. Prises sous leur forme naturelle, les graines de psyllium doivent être trempées plusieurs heures avant consommation.

 

Psyllium : les contre-indications et les effets indésirables

Le psyllium est contre-indiqué en cas de présence de sang dans les selles ainsi qu’aux personnes souffrant d'obstruction gastro-intestinale. Il est également déconseillé aux enfants de moins de 6 ans.
Si la constipation ou la diarrhée persiste plus de 3 jours, une consultation médicale s’impose.

Aucun effet indésiarables, à l’exception de quelques (rares) flatulences en début de traitement.

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

La prise de psyllium peut entraver la bonne absorption des médicaments, notamment ceux prescrits pour les troubles bipolaires, l’épilepsie ou certaines maladies cardiovasculaires. Il est donc recommandé d’espacer au minimum de deux heures les prises entre vos médicaments et le psyllium. Si vous suivez un traitement, demandez dans tous les cas l’avis de votre médecin.

À lire aussi
Diarrhées et troubles du transit, quelle alimentation ?
Quelle alimentation en cas de constipation ?
Connaissez-vous les aliments riches en fibres ?


Sources
L'Organisation mondiale de la santé (OMS)
http://www.santescience.fr/psyllium-blond/
https://eurekasante.vidal.fr/recherche/index/q:chia/


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Fanny Marie-Sainte
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/02/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
10 avis

Voir aussi

Contrer le stress au naturel
Stimulant à petite dose, le stress, s’il s’installe, peut finir par perturber l’organisme voire augm…
Phytothérapie-minceur : 3 plantes médicinales anti-kilos
C’est la rentrée et pour effacer les traces des excès de l’été, rien de mieux qu’une cure de plantes…
Les plantes pour trouver le sommeil
Pour être en pleine forme, rien ne vaut une bonne nuit de sommeil, mais les motifs d’insomnies sont …