Orthosiphon

Indications de l'orthosiphon
0 avis

Fiche détaillé de l'orthosiphon. Découvrez les propriétés phytothérapiques de l'orthosiphon.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/09/2015

  • Nom latin : Orthosiphon stamineus Benth.

  • Noms communs : Barbiflore, thé de Java, moustache de chat

  • Famille : Lamiacées

  • Parties utilisées : Feuilles et sommités fleuries

  • Origine : L'orthosiphon est originaire d'Asie tropicale (Malaisie) ; la drogue est importée principalement d'Indonésie, où elle est cultivée. La plante est également implantée en Amérique du Sud et aux Philippines, sous climat chaud et humide.

 

Orthosiphon : description de la drogue sèche

(Cahier n°3 de l'Agence du Médicament, 1998)

  • Fragments de tiges minces, quadrangulaires, brunâtres (env. 1-2 mm d'épaisseur)

  • Sur celles-ci : insertion de feuilles par paires, opposées

  • Feuilles pétiolées à limbe losangique, dentelées dans le haut, cassant, vert-brunâtre

  • Odeur : Faible

  • Saveur : Un peu astringente

  • Description de la plante à l'état frais : Herbacée pérenne, à tiges quadrangulaires

  • Taille : En général 60 cm et jusqu'à 2 m

  • Feuilles : Feuilles entières décussées, courtement pétiolées et acuminées ; bord grossièrement dentelé

  • Fleurs : Fleurs à corolle labiée, violet clair, disposées en verticilles distants au sommet de la tige, caractéristiques : calice campanulé, courbe ; corolle blanche munie de 4 longues étamines bleu-violet filiformes, proéminentes, pouvant atteindre 3 cm de long, portant les anthères au delà de la corolle et d'un style de même longueur, d'où le nom vernaculaire de "moustache de chat" ("kumis-kuting" en indonésien)

  • Fruits : Tétrakènes

  • Constituants :

    • Huile essentielle : carbures sesquiterpéniques, composés phénoliques

    • Dérivés de l'acide caféique : acides rosmarinique, mono- et dicaféyl-tartrique, lithospermique

    • Flavonoïdes : flavones lipophiles hautement méthylées (sinensétine, eupatorine, scutellaréine tétraméthyléther, salvigénine, rhamnazine, tétraméthoxyflavone...)

    • Triterpènes libres : a-amyrine, acide ursolique, hédéragénine

    • Diterpènes : staminol, néo-orthosiphols A à E

    • Tanins

    • Sels de potassium

 

Indications de l'Orthosiphon

(Cahier n°3 de l'Agence du Médicament, 1998)

Voie orale :

  • Traditionnellement utilisé pour faciliter les fonctions d'élimination urinaire et digestive

  • Traditionnellement utilisé comme adjuvant des régimes amaigrissants

  • Traditionnellement utilisé pour favoriser l'élimination rénale de l'eau.

 

Effets indésirables : Aucun connu à ce jour.

Réservé à l'adulte. Ne pas utiliser pendant la grossesse et l'allaitement.

Spécialités : Affinex minceur comprimés, Affinex minceur tisane, Arkogélules orthosiphon, Dellova, Mincifit tisane, Orthosiphon Boiron, Orthosiphon Elusanes, Promincil, Sorbilène ampoules buvables, Téaline, Tisane Boribel n°11, Tisane santane O1, Yerbatona tisane...

 

À lire aussi

Phytothérapie : des plantes pour soulager l'esprit !

Phytothérapie : la médecine par les plantes

 

Source

Publié avec l'aimable autorisation de Marc Bourgois, Pharmacien.

Pour en savoir plus sur les plantes toxiques consultez le site : http://floranet.pagesperso-orange.fr/


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/09/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Soigner les mycoses des pieds avec les médecines douces
La mycose du pied, aussi appelée « pied d’athlète », est une infection provoquée par des champignons…
Les médecines douces pour soigner la trachéite
Découvrez les solutions proposées par l’aromathérapie, la phytothérapie et l’homéopathie pour apaise…
Propriétés phytothérapiques des algues
Les algues sont utilisées en cuisine mais pas seulement. Découvrez leurs vertus...