Caféine

Propriétés phytothérapiques de la caféine
0 avis

Pour certains d'entre nous elle fait partie intégrante du quotidien. Découvrez les propriétés et les contre-indications de la caféine.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 15/09/2015

La caféine est présente dans de nombreuses plantes : café, thé, cacao, kola, guarana,..., et de nombreux aliments et compléments alimentaires.

 

Rôles et indications de la caféine

Son rôle principal est : EXCITANT, elle aide à lutter contre la fatigue mais sans traiter les causes.

Elle stimule les capacités intellectuelles, augmente la fréquence cardiaque, la fréquence des urines et accélére le transit intestinal.

 

Précautions d'emploi de la caféine

Elle a beaucoup d'effets indésirables : nervosité, agitation, anxiété, insomnie, irritation de l'estomac, diarrhées,...

Quand la dépendance est importante, en cas de sevrage, on peut voir apparaître des maux de tête, une somnolence, de la nervosité, de l'anxiété et une certaine irritabilité.

Les femmes enceintes et allaitantes doivent en consommer très peu car la caféine passe dans le sang du foetus et dans le lait maternel. Une consommation de 3 tasses de café par jour augmente le risque de fausses couches et de naissance de bébé de poids faible.

Surveiller la consommation chez les enfants. Les personnes souffrants de troubles cardiaques, d'insomnies, d'anxiété, d'hypertension artérielle, de problémes à l'estomac, aux reins ou ayant de l'ostéoporose doivent en consommer très peu.

Il existe une intéraction avec les antibiotiques suivant : ciprofloxacine, enoxacine et norfloxacine.

 

Formes et dosages de la caféine

La dose minimale pour avoir des effets est de 60 mg par jour pour un adulte. La dose maximale à ne pas dépasser est de 200 à 400 mg par jour toujours pour un adulte.

Les femmes enceintes et allaitantes ne doivent pas dépasser 200 mg par jour, les enfants 2.5 mg par kilo de poids et par jour.

 

À lire aussi

Le "ptit déj" : le repas à ne pas manquer !

La tisane, boisson santé par excellence
10 conseils pour être en forme !
La fatigue et l'homéopathie


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 15/09/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Soigner les mycoses des pieds avec les médecines douces
La mycose du pied, aussi appelée « pied d’athlète », est une infection provoquée par des champignons…
Les médecines douces pour soigner la trachéite
Découvrez les solutions proposées par l’aromathérapie, la phytothérapie et l’homéopathie pour apaise…
Propriétés phytothérapiques des algues
Les algues sont utilisées en cuisine mais pas seulement. Découvrez leurs vertus...