Soigner les insolations par l'homéopathie

L'homéopathie dans les coups de chaleur et les coups de soleil
5 avis

Le temps est à la canicule ou vous avez abusé des bains de soleil à la plage ?

Découvrez les remèdes homéopathiques pour soulager les symptômes de l'insolation et du coup de soleil...

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/08/2013

Atteinte cutanée : c'est le coup de soleil

Éruption fine, écarlate d'apparition rapide, sur une peau mate et sèche, comme dans la scarlatine.

  • Apis

Éruption érythémato-oedémateuse subite, rose-rouge, piquante, brûlante, comme par une multitude d'aiguilles, améliorée par des applications froides.

  • Cantharis

Grosses vésicules phlycténoïdes, avec œdème sous-jacent.

 

Atteinte générale : c'est le coup de chaleur

Hyperthermie brutale - Peau rouge, sèche, sans transpiration - Soif vive pour de grandes quantités d'eau froide - Agitation intense avec anxiété et peur de mourir - Sujets généralement jeunes et sthéniques.

Céphalée congestive et pulsative d'apparition brutale, avec visage écarlate, sueurs abondantes, fièvre oscillante - Hypersensibilité au bruit, à la lumière, aux secousses - Amélioration assis en penchant la tête en arrière.

  • Gelsemium

État fébrile adynamique avec prostration et tremblements - Visage rouge cramoisi avec hébétude - Céphalée intense avec irradiation dans le cou et dans les épaules - Diplopie - Absence de soif.

Céphalées pressives surtout frontales, aggravées par le moindre mouvement - Soif vive pour de grandes quantités d'eau froide - Sécheresse de toutes les muqueuses - Abattement avec sueurs qui soulagent.

  • Glonoïnum

Céphalées congestives et pulsatives, avec vagues de bouffées de chaleur et battements violents dans les artères du crâne et du cou - Yeux rouges injectés - Amélioration par le froid et les applications froides.

  • Melilotus

Céphalées congestives et pulsatives avec rougeur livide de la face - Amélioration par une épistaxis.

  • Veratrum viride

Céphalée congestive intense chez un hypertendu avec face rouge, livide, yeux injectés, tête chaude et pesante - Mydriase et diplopie - Battements des artères du cou et défaillance dès qu'il se met debout.

  • Sulfur

Remède de fond des sujets psoriques, congestifs, sthéniques, à tendance hypertensive. Ils craignent la chaleur et recherchent le froid - Vives réactions cutanées aux rayons solaires.

Remède de fond des femmes au moment de la ménopause, sujettes aux phénomènes congestifs, craignent les températures extrêmes, et l'exposition au soleil.

  • Natrum carbonicum

Sujets frileux, craignant la chaleur du soleil. Ils sont faibles, vite fatigables physiquement et intellectuellement -Ils sont enclins aux troubles dyspeptiques et aux entorses par fragilité articulaire.

 

À lire aussi

Comment soigner les petites brûlures par l'homéopathie ?
Le coup de chaleur « classique »
Enfants et soleil : les mauvais coups


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/08/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
5 avis

Voir aussi

Soigner les mycoses des pieds avec les médecines douces
La mycose du pied, aussi appelée « pied d’athlète », est une infection provoquée par des champignons…
Les médecines douces pour soigner la trachéite
Découvrez les solutions proposées par l’aromathérapie, la phytothérapie et l’homéopathie pour apaise…
Les remèdes homéopathiques pour aider à maigrir
Besoin d’un coup de pouce pour perdre du poids ? L’homéopathie peut être une alliée utile, à conditi…