Homéopathie, pour les bébés aussi !

L'homéopathie pour traiter les maux de bébé
1 avis

L’homéopathie permet de soulager de nombreux maux courants chez les bébés tout en renforçant leurs défenses immunitaires. À condition toutefois de respecter quelques précautions d’usage et de bien choisir les traitements. Éclairage avec Michèle Bringel, pharmacienne à la pharmacie de la rue Pfastatt à Mulhouse et titulaire d’un double diplôme universitaire en homéopathie et thérapeutique homéopathique.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/05/2018

À partir de quel âge un bébé peut-il avoir recours à l‘homéopathie ?

L’homéopathie peut être utilisée dès la naissance. Elle l’est d’ailleurs dans de nombreuses maternités. Les granules sont placés entre la joue et la gencive du bébé, l’absorption se faisant alors dans la muqueuse de la joue.

 

N’y a-t-il pas un risque de fausse route avec les granules d’homéopathie ?

Même si c’était le cas, cela n’aurait pas de conséquence car les granules fondent très rapidement. Les mamans qui ont vraiment la phobie des fausses routes peuvent faire fondre les granules dans un peu d’eau, à raison de 30 ml d’eau pour 10 granules – en mélangeant si besoin les différentes souches –, et les donner au biberon tout au long de la journée, mais à distance des repas.

À partir de 4 à 6 mois, les granules peuvent être déposés directement dans la bouche. Les bébés les tolèrent très bien du fait de leur goût sucré.

 

Quelles sont les principales indications de l’homéopathie chez les bébés ?

Certaines maternités l’utilisent dès la naissance pour contrecarrer le traumatisme de l’accouchement (1 dose de Calcarea Carbonica 9 CH) ou en cas d’ictère du nourrisson, ou plus communément appelée jaunisse (1 dose de Lycopodium 15 CH). L’homéopathie est également indiquée pour le traitement des coliques, de la constipation, des régurgitations, des croûtes de lait, des érythèmes fessiers, des poussées dentaires… Elle est aussi efficace, en préventif, pour renforcer les défenses immunitaires du tout-petit et éviter les affections ORL récidivantes… Blatta Orientalis est, par exemple, indiquée pour les bébés ayant une prédisposition à l’asthme.

 

Quelle serait la trousse homéopathique idéale pour les bébés ?

La trousse homéopathique idéale n’existe pas car le choix des traitements dépend avant tout de l’observation des symptômes et du comportement du bébé. Certaines préparations sont toutefois très courantes comme Colocynthis, Carbo Végétabilis, Magnesia Phosphorica notamment utilisés pour traiter les coliques du nourrissonChamomilla Vulgaris en 7 CH est également un bon remède pour les bébés qui réclament beaucoup les bras, sont coléreux ou très sensibles à la douleur.

 

Est-il possible pour un parent de déterminer seul le traitement homéopathique adapté à son bébé ?

L’homéopathie est une médecine très subtile, chaque cas est particulier. De plus, certaines souches peuvent avoir des effets inversés, selon la dilution. Il est donc nécessaire de se rapprocher d’un pharmacien compétent ou d’un médecin avant de délivrer un traitement. C’est même indispensable en cas de fièvre supérieure à 39 °C. Rien n’empêche pour autant d’accompagner ou de compléter un traitement allopathique par de l’homéopathie pour aider, par exemple, à la disparition de la douleur, mais toujours avec l’aval d’un professionnel de santé.

À lire aussi
Première année, un bébé en pleine forme !
Les petits maux de bébé
L’homéopathie, quelques précisions...
La pharmacie homéopathique de mon enfant


Sources
« Ma bible de l’homéopathie », d’Albert-Claude Quemoun, Éditions Leduc S.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/05/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

La trousse homéopathique pour les enfants
Contre les bobos quotidiens de vos enfants, pensez à l’homéopathie ! Quels sont les principaux remèd…