Calmer les poussées dentaires avec l’homéopathie

L'homéopathie pour apaiser la poussée dentaire de bébé
0 avis

Source de fierté, la percée des premières dents suscite aussi souvent inquiétudes et désarroi face aux pleurs et aux douleurs exprimées par bébé. Certains traitements homéopathiques permettent heureusement de soulager la douleur et d’aider au retour au calme. Explications avec Michèle Bringel, de la pharmacie de la rue Pfastatt, à Mulhouse, spécialisée dans l’homéopathie. 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/07/2018

Quels sont les principaux symptômes de la poussée dentaire chez un nourrisson ?

La poussée dentaire se manifeste souvent par des pleurs, des rougeurs au niveau des joues, une salivation plus abondante qu’à l’habitude ou des diarrhées, généralement de couleur verte ou jaune avec des fesses rouges. Certains bébés ont également tendance à mettre le poing dans la bouche ou à chercher à mordre les objets à leur portée.

 

Quels sont les traitements homéopathiques spécifiques aux douleurs des poussées dentaires ? 

Ils sont nombreux. La plupart ont d’ailleurs l’avantage de calmer la douleur mais aussi de favoriser la poussée. Les deux grands classiques sont Chamomilla et Calcarea Carbonica. Chamomilla en 7 CH est notamment recommandé aux bébés très sensibles à la douleur, devenant colériques, réclamant les bras ou présentant une diarrhée verte. La posologie généralement conseillée est de 3 granules plusieurs fois par jour. Calcarea Carbonica fonctionne aussi très bien, à raison d’1 dose en 9 CH puis, 15 jours plus tard, 1 dose en 15 CH, ou en suppositoires. Il existe également d'autres traitements, plus spécifiques à certains symptômes.

 

Quelques exemples de ces traitements, plus ciblés, des symptômes associés à la poussée dentaire ?

Podophyllum en 7 CH est recommandé lorsque les diarrhées sont jaunes, Phytolacca en 5 CH convient bien aux bébés cherchant à mordre. Dans ce cas, il est aussi possible de leur administrer une préparation constituée de Calcarea Carbonica en 8 CH, Magnesia Phos 6 CH, Chamomilla 6 DH (dilution au dixième) et Passiflora 6 CH. 

 

Qu’en est-il des baumes pour les gencives ? 

On peut compléter les traitements avec des baumes mais l’homéopathie est plus efficace par voie interne. De plus, il faut être très vigilant car de nombreux baumes contiennent des anesthésiants locaux qui diminuent le réflexe de déglutition. Je préfère les anneaux dentaires, à mettre au réfrigérateur.

 

Quand est-il nécessaire de consulter ?

Les parents doivent rester très attentifs aux symptômes et à leur évolution. En l’absence d’amélioration, ils ne doivent pas hésiter à consulter pour reconsidérer le traitement.

 

À lire aussi

Les premières dents de bébé

Bébé : comment prendre soin de ses dents ?

Dents de bébé : pouce ou tétine ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/07/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

L'homéopathie pour traiter les maux de bébé
L’homéopathie permet de soulager de nombreux maux courants chez les bébés tout en renforçant leurs d…
La trousse homéopathique pour les enfants
Contre les bobos quotidiens de vos enfants, pensez à l’homéopathie ! Quels sont les principaux remèd…