Phytothérapie

SENE

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Cassia angustifolia
Mots cles : laxatif, constipation, hémorroïdes,

Partie utilisée

La foliole séchée, entière ou fragmentée

Origine

Le séné est un arbuste de la famille des Césalpiniacées, se présentant parfois sous la forme de buissons étalés. Au Moyen Age, la médecine arabe privilégiait l'usage des gousses à celui des folioles, aujourd'hui largement préféré. Les tiges ligneuses portent des feuilles alternes, composées de folioles asymétrique, ovales à lancéolées. Les nombreuses fleurs jaunes, d'environ 3 cm, forment des grappes dressées et donnent naissance à des gousses aplaties, en forme de rein, de couleur brune qui s'ouvrent en 2 valves, libérant 5 à 10 graines jaune brun. La drogue provient essentiellement de l'Inde (séné de Tinnevelly).

A quoi sert-elle ?

Le séné est un laxatif stimulant : - Il est utilisé comme traitement de courte durée de la constipation aiguë, en cas d'hémorroïdes, avant ou après une intervention chirurgicale, ou en préparation à un examen radiologique. - Cette action s'explique par la présence de sennosides et de mucilages qui agissent en favorisant l'hydratation des selles et en augmentant l'activité intestinale. - L'action s'obtient 12h après la prise.

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme d'infusion : verser de l'eau chaude (et non bouillante) sur 1 cuillère à café de folioles séchées finement coupées et filtrer après 10-20 minutes. La consommation doit être limitée à une infusion par jour, généralement le soir au coucher sur une durée ne dépassant pas 8 à 10 jours. - La plante entre également dans la composition de certaines spécialités pharmaceutiques : Afra tisane, Arkogélules tisanes, Biolys transit intestinal tisane, Boldoflorine comprimés, Grains de vals comprimés, Herbesan tisane, Laxilo gélules, Modane comprimés, Tisane Santane C6, Senokot comprimés, Tamarine gélules, Tisane Cisbey, Tisane des familles, Transivit capsules…

Contre indication

- Le séné ne doit pas être utilisé dans les cas suivants : occlusion intestinale, inflammation intestinale aiguë (maladie de Crohn), colite ulcéreuse, appendicite. - Son utilisation est également à proscrire en cas de douleurs abdominales de cause indéterminée ou de déshydratation sévère accompagnée d'une perte en électrolytes (sel minéraux). - Par mesure de précaution et en l'absence de données suffisantes, il est préférable de ne pas utiliser les folioles de séné au cours de la grossesse ou pendant l'allaitement. - Enfin, les enfants de moins de 10 ans ne doivent pas consommer les préparations à base de séné.

Effets indésirables

- Diarrhées nécessitant un arrêt du traitement ou une diminution des posologies - Douleurs abdominales - Coloration jaune ou rouge-brun des urines, liée aux produits de dégradation du séné mais cependant sans signification clinique et donc sans danger. - L'usage prolongé peut entraîner d'autres troubles : déshydratation et hypokaliémie (perte de potassium) pouvant induire des troubles du rythme cardiaque et une faiblesse musculaire. -Albuminurie (présence d'albumine dans les urines) et hématurie (présence de sang dans les urines)…

Le conseil de votre pharmacien

- L'association à la bourdaine peut être envisagée dans le traitement de la constipation occasionnelle. - Le traitement médicamenteux de la constipation doit s'accompagner d'un enrichissement de l'alimentation en fibres végétales (son), en eau et en jus de fruits. - En l'absence d'amélioration après 8 à 10 jours de traitement, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.
A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis