Phytothérapie

SAUGE

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
2 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Salvia officinalis
Mots cles : cholérétiques, antispasmodiques, digestifs, ballonnements, digestion, douleurs gastriques, abdominales, colites, diarrhées, anti-inflammatoires, bucco-pharyngés, gingivites, stomatites,

Partie utilisée

La feuille séchée, entière ou en fragments

Origine

La sauge est un petit arbuste vivace, buissonnant, aux tiges quadrangulaires dressées et velues, appartenant à la famille des Lamiacées. Les feuilles épaisses, elliptiques à oblongues, de couleur gris vert sont veloutées et présentent une pubescence floconneuse sur la face inférieure qui leur permet de résister aux rigueurs hivernales. Elles dégagent une odeur balsamique et aromatique. Les grandes fleurs d'un bleu violacé forment des épis à l'extrémité des tiges. L'étymologie de son nom évoque le pouvoir de guérison de la plante (Salvia vient du latin salvare qui signifie « sauver » ou « guérir ») confirmé par le proverbe : « qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin ». La drogue est cultivée dans différents pays du pourtour méditerranéen, sur sol calcaire.

A quoi sert-elle ?

La sauge est la plante sacrée de la Grèce et de la Rome antique : - Elle présente des propriétés cholérétiques (augmentation de la sécrétion de la bile) liées à la présence de flavonoïdes, qui possèdent par ailleurs des propriétés antispasmodiques et digestives. - Ces propriétés sont particulièrement utiles en cas de troubles digestifs (ballonnements, digestion lente ou difficile, douleurs gastriques ou abdominales, colites, diarrhées…) - La drogue de par la présence d'acide ursolique possède également des propriétés anti-inflammatoires utilisées pour soulager les troubles bucco-pharyngés, les gingivites ou les stomatites. - La sauge est aussi utilisée comme antisudoral, pour limiter les sueurs d'origine psychosomatiques. - En raison de la présence de phytoestrogènes, c'est aussi la plante des troubles féminins : elle stimule et régularise les menstruations en cas de règles irrégulières, douloureuses ou peu abondantes ; elle inhibe également la lactation. - Localement, la sauge est astringente et cicatrisante.

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme d'infusion : verser de l'eau bouillante sur 2 cuillères à café de feuilles séchées finement coupées et laisser infuser pendant 10 minutes, avant de filtrer. - La plante entre également dans la composition de certaines spécialités pharmaceutiques : A40 harmonie féminine, Biolys équilibre féminin tisane, Effipause comprimés, Femagyne comprimés, Ménoduo capsules, Phytofluide capital féminin ampoules, Phytorigin' gélules, Vitanatura concentré pour boisson, Eau de mélisse des Carmes, Arkogélules sauge, Mémoboost sénior capsules, Phytofluide mémoire ampoules, Superdiet ampoules bio sauge,

Contre indication

- La présence de thuyone dans l'huile essentielle de sauge contre indique son usage au cours de la grossesse.

Effets indésirables

- Des crises d'épilepsie peuvent survenir en cas de surdosage ou d'usage prolongé d'huile essentielle pure, en raison de la toxicité de la thuyone qu'elle renferme.

Le conseil de votre pharmacien

- L'utilisation de la sauge ne doit pas vous dispenser d'adopter une alimentation saine et équilibrée : - Prenez vos repas à heure fixe et faites un bon petit déjeuner le matin. Evitez de grignoter entre les repas et prenez le temps de bien mâcher vos aliments. - Favorisez des plats légers ; laissez de coté les plats en sauce, trop riches, trop copieux, trop épicés ou trop arrosés. - A l'occasion, laissez votre foie et votre vésicule biliaire au repos : cuisine à la vapeur, bouillon de légumes, fruits frais sont beaucoup moins exigeants vis-à-vis de votre digestion. - Consommez sans modération des légumes verts, riches en fibres mais évitez les aliments qui fermentent (choux, brocolis, haricots…) car il favorisent les ballonnements. - L'eau plate, prise si possible entre les repas est généralement préférable à l'eau gazeuse. - Ne négligez pas le sport : sortez et pratiquez une activité physique adaptée à votre niveau. Allez chercher le pain à pied, préférez l'escalier à l'ascenseur. C'est bon pour votre forme et votre silhouette. - La sauge peut être associée au trèfle rouge et au houblon pour soulager les bouffées de chaleur. - En cas de règles irrégulières ou peu abondantes, l'huile d'onagre constitue un partenaire de choix. - En l'absence d'amélioration après une semaine de traitement, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.
A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis