Phytothérapie

ROMARIN

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Rosmarinus officinalis
Mots cles : digestif, digestion, rénales, foie, ballonnements intestinaux, douleurs abdominales, intestin, estomac, orl, rhume, cholérétiques, cholagogues

Partie utilisée

La feuille séchée, entière ou fragmentée

Origine

Le romarin est un petit arbuste aromatique de la famille des Lamiacées, poussant spontanément en touffes sur les collines arides et les sols calcaires du pourtour méditerranéen (maquis, garrigue). Littéralement appelée « rosée de la mer », c'est une plante utilisée comme épice mais également recherchée pour la fabrication du miel (arbuste mellifère).

Les rameaux dressés portent des feuilles persistantes et coriaces, linéaires à légèrement lancéolées, au bord enroulé, d'un vert foncé luisant sur le dessus, blanchâtres et duveteuses sur le dessous. Elles possèdent une odeur aromatique camphrée, évoquant aussi l'encens.

Les petites fleurs bleu pâle à violet clair sont regroupées en grappes à l'extrémité des tiges. Elles possèdent 2 étamines saillantes et 2 autres réduites à des crochets.

Le fruit est un akène de couleur brune.

A quoi sert-elle ?

Le romarin est utile pour soulager les troubles digestifs :

- Les feuilles de romarin, riches en principes amers, présentent des propriétés cholérétiques (augmentation de la sécrétion de la bile) et cholagogues (augmentation de l'évacuation biliaire)utiles dans la digestion.

- De ce fait, la plante est utilisée pour faciliter les fonctions d'élimination rénales et digestives.

- La présence d'une huile essentielle contenant des dérivés du cinéole, du camphre, ainsi qu'une synergie d'action avec des tanins, seraient également à l'origine de l'action stimulante du foie.

- Le romarin permet en outre de soulager les ballonnements intestinaux et de diminuer les douleurs abdominales par son action spasmolytique sur l'intestin et l'estomac.

- Enfin, par voie externe, l'huile essentielle est antiseptique et permet de traiter les pathologies bénignes de l'appareil respiratoire (rhume…).

Quand et comment la prendre ?

-Sous forme d'infusion : verser de l'eau bouillante sur 1 cuillère à café de feuilles séchées finement coupées, couvrir et laisser infuser pendant 15 minutes, avant de filtrer.

- La plante entre également dans la composition de spécialités pharmaceutiques à visée digestive ou antiseptique de la sphère ORL et bronchique :

- Arkogélules romarin,Boldoflorine constipation tisane, Boldoflorine comprimés, Calmiflorine tisane, Colitisane, Dépuratum, Digéfit tisane, Diurésane tisane, Gastrotisane, Hépasane tisane, Hépatoflorine tisane, Hépax solution buvable, Romarène granulés, Romarinex solution buvable, Tisanes Boribel n°7, n°9, Tisanes Médiflor n°1, n°3, n°5, n°7, Tisane provençale n°1, Sympasane tisane...

- Calyptol inhalant ampoulesMyrtine inhalante solution, Pérubore comprimés pour inhalations, Aromasol solution pour inhalations...

Contre indication

- L'huile essentielle est neurotoxique et ne devrait donc pas être utilisée par voie orale.

- Il est également déconseillé d'utiliser les préparations à base de feuilles de romarin au cours de la grossesse.

Effets indésirables

- Aucun

Le conseil de votre pharmacien

- L'utilisation du romarin ne doit pas vous dispenser d'adopter une alimentation saine et équilibrée :

- Prenez vos repas à heure fixe et faites un bon petit déjeuner le matin. Evitez de grignoter entre les repas et prenez le temps de bien mâcher vos aliments.

- Favorisez des plats légers ; laissez de coté les plats en sauce, trop riches, trop copieux, trop épicés ou trop arrosés.

- A l'occasion, laissez votre foie et votre vésicule biliaire au repos : cuisine à la vapeur, bouillon de légumes, fruits frais sont beaucoup moins exigeants vis-à-vis de votre digestion.

- Consommez sans modération des légumes verts, riches en fibres mais évitez les aliments qui fermentent (choux, brocolis, haricots…) car il favorisent les ballonnements.

- L'eau plate, prise si possible entre les repas est généralement préférable à l'eau gazeuse.

- Ne négligez pas le sport : sortez et pratiquez une activité physique adaptée à votre niveau. Allez chercher le pain à pied, préférez l'escalier à l'ascenseur. C'est bon pour votre forme et votre silhouette.

- L'association au charbon végétal ou à la gentiane permet de renforcer l'action spasmolytique vis-à-vis des douleurs abdominales et des ballonnements.

- Pour soulager les spasmes intestinaux, le fenouil peut constituer un partenaire de premier plan.

- En l'absence d'amélioration après 1 semaine de traitement ou si les troubles tendent à récidiver, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis