Phytothérapie

PENSEE SAUVAGE

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
7 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Viola tricolor
Mots cles : peau, acné, eczéma, psoriasis, impétigo,vitamine E,troubles respiratoires, coqueluche, gorge, fièvre, laxatif,favorise l'élimination des reins, stimule le foie, dépuratif

Partie utilisée

Les parties aériennes fleuries séchées, fragmentées ou coupées

Origine

La pensée sauvage est une petite plante herbacée, annuelle ou vivace, appartenant à la famille des Violacées, implantée dans toutes les zones tempérées d'Asie et d'Europe.

Les tiges, striées longitudinalement portent des feuilles ovales à oblongues, munies de stipules. Les fleurs solitaires sont hissées à l'extrémité de longs pédoncules, qui s'insèrent à l'aisselle des feuilles. Violettes, jaunes ou tricolores, les corolles ont une forme irrégulière : les 4 pétales supérieurs sont blanc (éventuellement dégradé en violet), le pétale inférieur jaune d'or est parfois taché de violet.

Le fruit est une petite capsule jaune brun qui libère ses nombreuses graines par 3 valves. Les parties aériennes utilisées en thérapeutique sont récoltées à l'état sauvage mais la plante est aussi cultivée, essentiellement en France et aux Pays-Bas.

A quoi sert-elle ?

La pensée sauvage est un dépuratif naturel de la peau :

- Utilisée par voie orale mais aussi en usage externe, la plante permet de traiter divers troubles cutanés : acné, eczéma, psoriasis, impétigo…

- Son action repose sur la composition des parties aériennes qui renferment des mucilages, des flavonoïdes, des tanins et de la vitamine E (α-tocophérol).

- La pensée sauvage possède également des indications pour les troubles respiratoires : inflammation des voies respiratoires, coqueluche, rougeur de la gorge, refroidissement avec fièvre…

- Ces propriétés sont liées à la présence d'acide salicylique (dérivé de l'aspirine) et de ses dérivés dans les parties aériennes.

- Le pouvoir dépuratif de la plante (c'est-à-dire sa capacité à stimuler les fonctions d'élimination de l'organisme) est également remarquable, que ce soit au niveau des reins ou du foie.

- Les mucilages possèdent en outre des propriétés laxatives.

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme d'infusion : verser de l'eau bouillante sur 1 cuillère à café de parties aériennes séchées finement coupées et laisser infuser pendant 10 minutes, avant de filtrer.

- La plante entre également dans la composition de quelques spécialités pharmaceutiques : Arkogélules pensée sauvage, Bardane - pensée sauvage la courtisane ampoules, Botalis pensée sauvage gélules, Elusanes pensée sauvage, Phytoconcept pensée sauvage…

Contre indication

Aucune

Effets indésirables

Aucun

Le conseil de votre pharmacien

- Si la pensée sauvage peut vous aider à entretenir l'éclat de votre peau, n'oubliez pas non plus les conseils suivants :

- Ne négligez pas l'apport en eau : buvez régulièrement afin d'hydrater la peau en profondeur.

- Faites du sport : une activité physique adaptée sera pour vous une source de bienfaits.

- Bannissez le tabac : outre ses dangers pour la santé, la fumée de cigarette est l'ennemie du teint et de la blancheur des dents. Elle accélère le vieillissement cutané et favoris de ce fait l'apparition des rides.

- Soignez votre sommeil : une bonne nuit repose les traits et permet d'avoir l'air plus jeune.

- Une plante à associer à la bardane, afin de renforcer son efficacité dans le traitement de l'acné.

- Le plantain peut agir en synergie avec la pensée sauvage pour traiter les allergies cutanées.

- En l'absence d'amélioration, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
7 avis