Phytothérapie

ORANGER AMER (Bigaradier)

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Citrus aurantium
Mots cles : brûleur de graisses,régimes,digestifs

Partie utilisée

L'écorce séchée du fruit mûr (épicarpe et mésocarpe constituant le « zeste »)

Origine

Le bigaradier ou oranger amer est un bel arbuste atteignant 5 à 8 m de hauteur, au tronc ramifié, appartenant à la famille des Rutacées, cultivé au sud de l'Europe, sur tout le pourtour méditerranéen et dans les régions subtropicales.

Les feuilles persistantes, de forme elliptique, possèdent un pétiole ailé caractéristique. Les fleurs blanches, à l'odeur agréable d'huile essentielle, sont groupées par 2 ou 3 à l'aisselle des feuilles.

Le fruit est une petite baie sphérique orangée. Les oranges amères sont récoltée d'avril à octobre dans les pays producteurs d'agrumes (Afrique du Sud, Californie, Amérique du Sud…).

A quoi sert-elle ?

L'écorce séchée (c'est-à-dire le zeste) des oranges amères constitue un brûleur de graisses :

- Le péricarpe des oranges amères renferme une huile essentielle riche en synéphrine, capable d'agir sur des récepteurs portés par les adipocytes (cellules présentes dans les tissus graisseux).

- La synéphrine augmente la lipolyse (élimination des graisses stockées), d'où son intérêt particulier au cours des régimes amincissants (action « brûle graisses »).

- La thermogenèse, c'est-à-dire les dépenses d'énergie de l'organisme, est également activée, renforçant le pouvoir amincissant de la plante.

- Le zeste d'orange amer est également employé en liquoristerie pour la fabrication de digestifs.

Quand et comment la prendre ?

- La drogue s'utilise assez rarement sous forme de tisane, en raison de son amertume.

- L'utilisation en sirop ou sous forme de teinture peut être envisagée mais il est de nos jours plus courant de recourir à des extraits standardisés.

- La plante entre ainsi dans la composition d'un grand nombre de produits minceur: 4321 minceur solution buvable, Affinex full minceur system sachets + comprimés, Arkogélules Citrus aurantium, Calmosine boisson, Defiligne brûleur jour et nuit, Efficia minceur ampoules, Minceur 24 + comprimés, Oenobiol minceur express solution buvable.

Contre indication

- Les extraits ou les infusions d'oranger amer peuvent diminuer l'absorption de la cyclosporine (médicament utilisé pour prévenir les rejets de greffes).

Effets indésirables

- Des cas de photosensibilisations (augmentation de la sensibilité de la peau à la lumière et aux rayonnements) ont été rapportés, essentiellement chez des personnes à peau claire.

Le conseil de votre pharmacien

- L'action d'un « brûleur » ne doit pas faire oublier les clés d'un régime réussi :

- Buvez chaque jour 1,5 l d'eau minérale. Evitez les boissons alcoolisées, les sodas ou les eaux aromatisées, très caloriques.

- Evitez le sel et les aliments très salés (attention au fromage, aux biscuits apéritifs, aux plats préparés, aux fruits de mer…)

- Préférez les aliments d'origine végétale : consommez sans restriction des fruits et des légumes frais, peu caloriques et riches en fibres.

- Utilisez des matières grasses végétales (margarines, huile d'olive remplacent avantageusement le beurre).

- Ne sautez aucun repas : prenez vos repas à heure fixe et faites un bon petit déjeuner le matin.

- Ne négligez pas le sport : sortez et pratiquez une activité physique adaptée à votre niveau. Allez chercher le pain à pied, préférez l'escalier à l'ascenseur. C'est bon pour votre forme et votre silhouette.

- Fixez vous des objectifs réalistes : une perte de poids progressive est plus facile à maintenir dans le temps et évite les déconvenues des régimes yoyo.

- L'action « brûle graisses » de l'oranger amerpeut être renforcée par son association à l' orthosiphon ou aux fèves de cacao.

- Les fleurs permettent de préparer l'eau de fleur d'oranger, utilisée pour parfumer les desserts mais qui possède également des vertus apaisantes et sédatives, intéressantes pour soigner les troubles du sommeil chez les enfants.

- Les feuilles sont également utilisées en infusions.

- En l'absence d'amélioration après quelques semaines de traitement, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis