Phytothérapie

LIN

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Linum usitatissimum
Mots cles : laxatif, intestin, transit, digestif, constipation, des cancers du côlon, cancer du sein, oméga 3 et 6, maladies cardiovasculaires, cholestérol, ménopause, bouffées de chaleur

Partie utilisée

La graine sèche et mûre

Origine

Le lin est une plante annuelle gracile pouvant atteindre 1 m de hauteur, appartenant à la famille des Linacées. Sans doute originaire du Caucase, elle est cultivée depuis des siècles pour ses fibres utilisées comme textile, son huile et ses graines.

Les tiges dressées, munies de nombreuses feuilles linéaires, portent des fleurs bleu ciel dont les pétales tombent rapidement.

Les petits fruits secs, de couleur beige, renferment une dizaine de graines d'un brun rougeâtre, souvent luisantes, riches en huile.

La drogue est importée du Maroc, d'Argentine, de Hongrie, de Belgique et d'Inde.

A quoi sert-elle ?

Le lin est un laxatif doux efficace :

- Les graines de lin, entières ou broyées, sont riches en mucilages constitués de polysaccharides (enchaînements de sucres non digérés) capables d'absorber entre 15 et 30 fois leur masse en eau.

- L'augmentation du volume intestinal qui en résulte stimule le péristaltisme du gros intestin et augmente le transit.

- Les mucilages, par leur pouvoir lubrifiant, améliorent la consistance des selles et facilitent le transport du contenu digestif.

- Après dégradation, les mucilages donnent naissance à des fibres brutes (cellulose) également utiles pour lutter contre la constipation.

- Le lin présente en outre la capacité de soulager les inflammations dans les gastrites aiguës ou chroniques.

- Enfin, les graines renferment une huile grasse riche en acides gras essentiels qui pourrait présenter un intérêt dans la prévention des cancers du côlon et du sein.

- L'huile de lin quant à elle, de part sa composition riche en acides gras essentiels de type oméga 3 et 6, prévient des maladies cardiovasculaires (diminution du cholestérol).

- Les lignanes de la graines ont des propriétés utiles dans prévention des bouffées de chaleur liées à la ménopause.

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme d'infusion : Le lin ne se s'utilise pas sous forme d'infusion.

- L'effet laxatif peut être obtenu en absorbant 2 à 3 fois par jour 1 cuillère à soupe de graines de lin entières (ou fraîchement broyées) accompagnées d'une quantité suffisante d'eau (150 ml).

- L'huile de lin entre dans la composition de certaines spécialités pharmaceutiques : Arkogélules huile de lin, Ergyline capsules, Linidol comprimés, Linusit gélules, Oemine bio lin capsules, Omega 3 6 9 Biokosma capsules, Phytorigin' gélules…

Contre indication

- Occlusion intestinale suspectée ou avérée

Effets indésirables

- Aucun si l'on respecte les posologies et que l'on absorbe les graines avec une quantité suffisante d'eau (150ml).

Le conseil de votre pharmacien

- L'association à l'ispaghul peut être envisagée dans le traitement de la constipation chronique.

- Le traitement médicamenteux de la constipation doit s'accompagner d'un enrichissement de l'alimentation en fibres végétales (son), en eau et en jus de fruits.

- En l'absence d'amélioration au bout d'1 semaine de traitement, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis