Phytothérapie

FUMETERRE

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
46 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Fumaria officinalis
Mots cles : foie, vésicule biliaire, digestive, urinaire, constipation, psoriasis

Partie utilisée

La sommité fleurie, entière ou coupée, et séchée

Origine

La fumeterre est une plante herbacée annuelle, d'une trentaine de cm de haut, appartenant à la famille des Fumariacées. Les tiges, légèrement couchées, portent des feuilles bleu vert finement découpées.

Les fleurs, regroupées en grappes, roses à violacées sont tachées de rouge sombre à leur extrémité. Elles donnent naissance à de petits fruits secs sphériques, de couleur vert brun, renfermant chacun une seule graine.

La fumeterre est spontanée sur les terrains vagues et au bord des chemins, en Europe et en Asie. La plante utilisée en thérapeutique provient essentiellement d'Europe de l'Est.

A quoi sert-elle ?

La fumeterre est une plante essentiellement utilisée pour stimuler le foie et la vésicule biliaire :

- La plante possède en effet des propriétés « amphocholérétiques », c'est-à-dire qu'elle stimule la sécrétion de la bile tout en évitant les hypersécrétions pathologiques, ce qui limite le risque de formation de calculs biliaires.

- Les propriétés cholérétiques (augmentation de la sécrétion de la bile) et cholagogues (augmentation de l'évacuation biliaire) sont liées à la présence de nombreux alcaloïdes, dont la fumarine.

- Elle est également utilisée pour faciliter les fonctions d'élimination digestive et urinaire.

- La fumeterre permet ainsi de traiter certaines formes de constipation et les troubles spasmodiques qui leurs sont associés.

- Enfin, l'acide fumarique contenu dans la plante joue un rôle dans le traitement de certaines affections cutanées comme le psoriasis.

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme d'infusion : verser de l'eau bouillante sur 2 cuillères à café de partie aériennes finement coupées et laisser infuser pendant 10 minutes, avant de filtrer. Boire une tasse avant les repas lors des troubles biliaires.

- La plante entre également dans la composition de spécialités pharmaceutiques : Actibil, Actisane digestion, Arkogélules fumeterre, Azema tisane, Bolcitol solution buvable, Dépuratum, Fumeterre Elusanes, Oddibil, Schoum solution buvable, Tisanes Boribel n°7, n°10, Tisane de santé...

Contre indication

Aucune

Effets indésirables

- Aucun

Le conseil de votre pharmacien

- L'utilisation de la fumeterre ne doit pas vous dispenser d'adopter une alimentation saine et équilibrée :

- Prenez vos repas à heure fixe et faites un bon petit déjeuner le matin. Evitez de grignoter entre les repas et prenez le temps de bien mâcher vos aliments.

- Favorisez des plats légers ; laissez de coté les plats en sauce, trop riches, trop copieux, trop épicés ou trop arrosés.

- A l'occasion, laissez votre foie et votre vésicule biliaire au repos : cuisine à la vapeur, bouillon de légumes, fruits frais sont beaucoup moins exigeants vis-à-vis de votre digestion.

- Consommez sans modération des légumes verts, riches en fibres mais évitez les aliments qui fermentent (choux, brocolis, haricots…) car il favorisent les ballonnements.

- L'eau plate, prise si possible entre les repas est généralement préférable à l'eau gazeuse.

- Ne négligez pas le sport : sortez et pratiquez une activité physique adaptée à votre niveau. Allez chercher le pain à pied, préférez l'escalier à l'ascenseur. C'est bon pour votre forme et votre silhouette.

- L'artichaut ou le boldo peuvent renforcer l'action de la fumeterre pour favoriser la digestion et stimuler la vésicule biliaire.

- En l'absence d'amélioration après quelques semaines de traitement, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
46 avis