Phytothérapie

FRAGON (petit houx)

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
5 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Ruscus aculeatus
Mots cles : jambes lourdes, veines

Partie utilisée

Le rhizome entier ou fragmenté, et séché ; la racine entière ou fragmentée, et séchée

Origine

Le fragon, communément appelé « petit houx », est un petit arbrisseau persistant de la famille des Asparagacées (anciennement appelées les Liliacées). Les rameaux aplatis, toujours verts, présentent l'aspect de feuilles elliptiques, à l'extrémité épineuse.

Les petites fleurs blanc verdâtre sont situées au centre de ces « pseudo feuilles » et donnent naissance sur les pieds femelles à des baies rouges, leur conférant un aspect ornemental.

Les parties souterraines sont constituées d'un rhizome brunâtre, ramifié, d'aspect irrégulier et noueux qui porte de nombreuses racines ligneuses, enchevêtrées.

A quoi sert-elle ?

Le fragon est une plante utilisée pour soulager les jambes lourdes :

- Les extraits de rhizome, riches en saponosides stéroïdiques constituent un traitement complémentaire dans l'insuffisance veineuse chronique : lourdeur et douleur des jambes, démangeaisons, œdèmes, hémorroïdes.

- L'amélioration du tonus veineux s'explique par un effet de contraction de la paroi veineuse lié à une stimulation des récepteurs veineux (alpha-adrénergiques, associé à une sécrétion accrue de noradrénaline).

- Le pouvoir anti-œdémateux résulte d'un effet anti-exsudatif (diminution de la perméabilité des veines).

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme d'infusion : Le petit houx s'utilise essentiellement dans des mélanges de tisanes.

- La plante entre également dans la composition de spécialités pharmaceutiques : Arkogélules fragon, Cirkan comprimés, Cyclo 3 crème, Cyclo 3 comprimés, Elusanes fragon, Veinobiase comprimés, Veinobiase ampoules buvable, Veinofit...

Contre indication

Aucune connue à ce jour

Effets indésirables

- De rares cas de nausées ou de troubles gastriques ont été occasionnellement rapportés.

Le conseil de votre pharmacien

- L'action des veinotoniques utilisés par voie orale peut être renforcée par des mesures simples :

- Marchez le plus souvent possible pour favoriser le flux sanguin.

- Surélevez les jambes afin de favoriser le retour veineux (placez des calles sous les pieds du lit).

- Prenez une douche fraîche sur les jambes, si possible plusieurs fois par jour.

- Utilisez des veinotoniques locaux (gels (liens vers le gel Giphactive) et crèmes) en massant la jambe depuis la cheville vers le mollet.

- Utilisez une contention veineuse (chaussettes ou bas de contention élastique).

- Il est classique d'associer le fragon et la vigne rouge dans le traitement des troubles circulatoires (hémorroïdes, jambes lourdes, varices).

- D'autres plantes peuvent aussi constituer des alliés de poids, notamment le marronnier d'Inde ou le cyprès.

- En l'absence d'amélioration après 1 semaine de traitement ou si les troubles tendent à récidiver, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
5 avis