Phytothérapie

ECHINACEE

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Echinacea purpurea, E. angustifolia, E. pallida
Mots cles : immunostimulante, maux de l'hiver, défenses immunitaires, défenses de l'organisme, prévention des maladies de l'hiver

Partie utilisée

La racine séchée

Origine

L'échinacée est une plante appartenant à la famille des Astéracées, originaire des Etats-Unis où elle était déjà connue des Indiens d'Amérique qui l'employaient pour traiter les morsures de serpent et soigner les plaies.

E. angustifolia est une vivace de 60 cm de haut, aux tiges simples ou parfois ramifiées munies de feuilles étroites et lancéolées. Les longues hampes florales se terminent par des capitules composés de fleurs ligulées blanches à pourpres.

E. pallida peut atteindre jusqu'à 1 m de haut et se caractérise par des feuilles plus larges et ovales, recouvertes de poils rugueux sur les deux faces. Les fleurs pendantes sont également plus longues et effilées.

E. purpurea possède, comme son nom le laisse supposer, les fleurs les plus foncées.

Les racines séchées, qui constituent la drogue, proviennent essentiellement de récoltes à l'état sauvage en Amérique du Nord, où l'échinacée pousse spontanément dans les prairies sèches et sur les bancs de sable.

A quoi sert-elle ?

L'échinacée est une plante immunostimulante, capable de renforcer les défenses naturelles de l'organisme :

- Les racines d'Echinacea possèdent des propriétés préventives (prophylaxie) et curatives (thérapie) vis-à-vis des petites pathologies hivernales, des infections grippales et des infections bactériennes.

- Cette activité repose sur une augmentation des capacités de défense de l'organisme liée à une stimulation générale du système immunitaire.

- Des alkylamides, présents en concentration variable suivant les espèces, posséderaient des propriétés bactéricides et fongicides.

- On note également la présence de polysaccharides capables d'induire la formation de médiateurs de l'immunité comme l'interféron, le TNFα ou encore certaines interleukines, augmentant simultanément le taux de globules blancs.

- Une molécule spécifique, l'échinacoside a démontré des propriétés antivirales et anti-inflammatoires+.

- Un pouvoir protecteur contre les radicaux libres et le rayonnement UV a également été mis en évidence.

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme d'infusion : verser de l'eau bouillante sur une demi cuillère à café de drogue finement coupée ou grossièrement pulvérisée et laisser infuser pendant 10 minutes, avant de filtrer.

- Il est à noter que l'infusion de racines d'échinacée est néanmoins peu courante et qu'il est en général préférable de recourir aux spécialités pharmaceutiques standardisées.

- La plante entre également dans la composition de spécialités pharmaceutiques : Alvityl défenses sirop, Antiseptine capsules, Arkogélules échinacée, Dolifébryl comprimés sublingual, Echin' activ capsules, Echinafit capsules, Echinatabs comprimés à sucer, Elusanes échinacée, Euflor sachets, Fortistim ampoules et gélules, Immuno protect comprimés, Immunodrome solution buvable, Lehning complexe n°40 echinacea, Naturakid's tonus vitalité sirop, Oligobiol défenses naturelles gélules, Pediakid immuno - fortifiant sirop, Rhinostim gélules, Royale' activ ampoules, Stimunyl unidoses, Timotabs comprimés à sucer…

Contre indication

- Ne pas utiliser par précaution chez les personnes souffrant de maladies liées au système immunitaire : tuberculose, sclérose en plaque, lupus érythémateux disséminé, Sida…

Effets indésirables

- Aucun connu à ce jour

Le conseil de votre pharmacien

- Pour profiter des mois d'hiver et ne plus les subir, il est indispensable de suivre quelques règles simples :

- Prenez soin de vous : le week-end peut être le bon moment pour paresser un peu et recharger les batteries : alors faites vous couler un bon bain, lisez un livre… chouchoutez-vous !

- Mijotez de bon petits plats : les légumes d'hiver aussi sont riches en vitamines, oligo-éléments et en sels minéraux : favorisez les soupes, les pots-au-feu et laissez vous tenter, lors de votre marché par les carottes, navets, pommes de terre, poireaux et choux…

- Si les ballades sont souvent compromises par les frimas, rien ne vous empêche de vous dépenser dans un club de gym ou à la piscine ; c'est essentiel pour la forme et le moral.

- Sortez chaque fois que le soleil pointe le bout de son nez : la lumière est indispensable comme le prouve les cures de photothérapie (thérapeutique qui consiste à recevoir chaque jour au moins 30 minutes d'une lumière similaire à celle du soleil) très en vogue dans les pays nordiques. - Stimulez les défenses de votre organisme : la propolis peut également vous aider à éloigner de vous les petits maux de l'hiver : grippe, gastro-entérite, toux, rhume, maux de gorge…

- L'acérola peut constituer un complément de choix de l'échinacée dans le traitement des affections grippales.

- En l'absence d'amélioration après quelques semaines de traitement, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis