Phytothérapie

COQUELICOT

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Papaver rhoeas
Mots cles : nervosité, troubles du sommeil

Partie utilisée

Le pétale séché, entier ou fragmenté

Origine

Le coquelicot est une plante annuelle poussant spontanément au bord des champs de céréales, et aux endroits où la terre a été récemment retournée (autoroutes nouvellement construites par exemple…).

La plante est récoltée à l'état sauvage dans les pays d'Europe de l'Est. Les tiges, hérissée de poils, portent des feuilles uni- ou bipennées, également poilues.

Les fleurs sont constituées de 4 pétales elliptiques de couleur rouge, présentant souvent une tache sombre à leur base.

A quoi sert-elle ?

Le coquelicot est un remède traditionnel de la nervosité et des troubles du sommeil :

- Cette action est liée à la présence dans les pétales d'alcaloïdes isoquinoléiques.

- Ces alcaloïdes possèdent également des propriétés antitussives, renforcées par la présence de mucilages aux propriétés adoucissantes.

- L'effet relativement modéré du coquelicot permet de l'utiliser aussi bien chez l'enfant que chez la personne âgée.

- Le coquelicot permet également d'améliorer l'aspect esthétique des mélanges de tisanes, grâce à la coloration rouge des pétales (liée à la présence d'anthocyanosides).

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme d'infusion : verser de l'eau bouillante sur 2 cuillères à café de pétales séchés finement coupés et laisser infuser pendant 10 minutes, avant de filtrer.

- Consommer une tasse 2 à 3 fois par jour dans le traitement des bronchites (action mucolytique).

- La plante entre également dans la composition de spécialités pharmaceutiques : Arkogélules coquelicot, Calmotisan, calmonium, Phytélia nervosité, , Rhinathiol toux sèche sirop, Sirop des Vosges toux sèche adultes, Tisane Médiflor n°8, ...

Contre indication

- Aucune

Effets indésirables

- Aucun en respectant la posologie indiquée.

Le conseil de votre pharmacien

- Si les plantes peuvent vous aider à retrouver un rythme naturel et à passer de bonnes nuits, n'oubliez pas non plus l'essentiel :

- Une bonne literie est indispensable et il faut donc la renouveler tous les dix ans.

- Une chambre accueillante, calme, aérée favorise le sommeil. Attention aussi à ne pas surchauffer la pièce !

- Favorisez un rythme régulier : allez vous coucher à heure fixe, dès que vous sentez le sommeil vous gagner (bâillements, paupières lourdes). La nuit sera ainsi plus réparatrice et le réveil plus aisé.

- Evitez le soir les plats lourds, qui rendent la digestion plus difficile, le café, qui excite, l'alcool…

- Favorisez au contraire la détente, la lecture, une musique reposante…

- Une action plus spécifique vis-à-vis des cauchemars peut être obtenue en associant le coquelicot à l'escholtzia.

- En l'absence d'amélioration après quelques semaines de traitement, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis