Phytothérapie

CHARDON - MARIE

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
33 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Silybum marianum
Mots cles : foie, cirrhoses

Partie utilisée

Le fruit séché

Origine

Le chardon-marie est une grande plante bisannuelle, robuste, présentant l'aspect d'un chardon, aux grandes feuilles vertes, marbrées de blanc au niveau des nervures, munies de dents très épineuses.

La drogue provient de culture d'Allemagne du Nord ou est importée d'Argentine, de Chine ou de quelques pays d'Europe du Sud.

Les inflorescences sont des capitules formés de fleurs pourpres, entourées de bractées épineuses. Les fruits sont des akènes noirs, ponctués de jaune et dont l'extrémité porte une aigrette de poils, favorisant la dissémination par le vent.

A quoi sert-elle ?

Le chardon-marie est un protecteur naturel du foie :

- Cette action est liée à la présence d'un complexe protecteur des cellules du foie appelé silymarine, constitué par un ensemble de dérivés flavanoniques (silybine, silychristine, silydianine).

- La silymarine est un protecteur naturel de nombreux poisons du foie comme la phalloïdine et l'alpha-amanitine (toxines de l'amanite phalloïde, champignon mortel), le tétrachlorure de carbone…

- Elle agit en empêchant la pénétration des toxines dans la cellule du foie et en favorisant la formation de nouvelles cellules hépatiques.

- En outre, des propriétés luttant contre le vieillissement cellulaire ont été mises en évidence.

- Ces propriétés sont très utiles dans le traitement des cirrhoses hépatiques, liées à l'alcool, où la silymarine favorise la régénération du foie.

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme d'infusion : l'infusion de fruits de chardon-marie est peu usuelle ; on lui préfère les préparations standardisées en silymarine.

- La plante entre ainsi dans la composition de spécialités pharmaceutiques : Arkogélules chardon-marie, Complexes Lehning n°110, n°112, Hépatodrainol solution buvable, Legalon, Lehning L28, Lehning L114...

Contre indication

- Aucune

Effets indésirables

- Un léger effet laxatif peut parfois être observé

Le conseil de votre pharmacien

- L'utilisation du chardon-marie ne doit pas vous dispenser d'adopter une alimentation saine et équilibrée :

- Prenez vos repas à heure fixe et faites un bon petit déjeuner le matin. Evitez de grignoter entre les repas et prenez le temps de bien mâcher vos aliments.

- Favorisez des plats légers ; laissez de côté les plats en sauce, trop riches, trop copieux, trop épicés ou trop arrosés.

- A l'occasion, laissez votre foie et votre vésicule biliaire au repos : cuisine à la vapeur, bouillon de légumes, fruits frais sont beaucoup moins exigeants vis à vis de votre digestion.

- Consommez sans modération des légumes verts, riches en fibres mais évitez les aliments qui fermentent (choux, brocolis, haricots…) car il favorisent les ballonnements.

- L'eau plate, prise si possible entre les repas est généralement préférable à l'eau gazeuse.

- Ne négligez pas le sport : sortez et pratiquez une activité physique adaptée à votre niveau. Allez chercher le pain à pied, préférez l'escalier à l'ascenseur. C'est bon pour votre forme et votre silhouette.

- Le chardon-marie peut être associé à la fumeterre pour renforcer son pouvoir de drainage au niveau du foie.

- En l'absence d'amélioration après quelques semaines de traitement, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
33 avis