Phytothérapie

BRUYERE CENDREE

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
2 avis
GÉNÉRALITÉ
Nom Latin : Erica cinerea
Mots cles : Cystite, douleurs urinaires, prévention des infections urinaires

Partie utilisée

La fleur séchée entière

Origine

La bruyère cendrée est un petit arbrisseau de la famille des Éricacées à rameaux dressés, que l'on rencontre couramment dans les landes et les bois siliceux de presque toute la France.

La drogue est récoltée à l'état sauvage en Europe centrale.

Les feuilles groupées par 3, longues de quelques millimètres sont linéaires et étroites, et marquées d'un sillon en dessous.

Les fleurs rouges à violacées, en forme de grelots, sont groupées en grappes allongées et donnent naissance à des capsules glabres.

A quoi sert-elle ?

La bruyère est un anti-inflammatoire du système urinaire naturel :

- Elle est utilisée pour le traitement et la prévention des infections urinaires, aiguës ou chroniques, comme les cystites, lorsque l'antibiothérapie n'est pas indiquée.

- L'action essentiellement anti-inflammatoire de la bruyère repose sur la présence de flavonoïdes et de tanins qui permettent de soulager les douleurs très vives qui accompagnent les infections urinaires basses non compliquées.

- La bruyère est en outre fortement diurétique, propriété mise à profit pour favoriser l'élimination des toxines lors d'épisodes de cystites.

Quand et comment la prendre ?

- Sous forme d'infusion : verser de l'eau bouillante sur 1 cuillère à café de fleurs séchées entières et laisser infuser pendant 10-15 minutes, avant de filtrer.

- La consommation est répartie en 2 à 3 prises dans la journée.

- La plante entre également dans la composition de certaines spécialités pharmaceutiques : A40 urinaire, Arkofluide confort urinaire, Arkogélules bruyère, Bouleau - bruyère la courtisane ampoules, Bruyère extrane tisane, Confort urin'r ampoules, Crambeline ampoules, Cysti 3 gélules, Cystop comprimés, Elusanes bruyère gélules, Granio+ reducys gélules, Phytocysti ampoules, Urotec carré à macher…

Contre indication

- Aucune

Effets indésirables

- De par sa teneur élevée en tanins, la tisane est amère et astringente et peut provoquer des nausées et des vomissements chez les personnes habituellement sensibles.

Le conseil de votre pharmacien

- Si la bruyère peut vous aider à traiter les infections urinaires, mieux vaut prévenir les récidives en adoptant quelques mesures simples :

- Buvez suffisamment d'eau (environ 1,5 l par jour).

- Ne vous retenez pas lorsque l'envie d'uriner se fait sentir.

- Essuyez vous toujours d'avant en arrière après la miction.

- Utilisez un produit spécifique pour la toilette intime mais évitez en revanche les douches périnéales qui sont souvent trop agressives pour la flore vaginale.

- Allez aux toilettes systématiquement après les rapports sexuels

- Préférez les sous vêtements en coton par rapport aux fibres synthétiques…

- Les crises de cystite peuvent également être soignées par la busserole.

- La prévention des cystites à répétition peut se faire par des cures de canneberge (cranberry).

- En l'absence d'amélioration après 1 semaine de traitement, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.

Sources

- Précis de phytothérapie - La santé par les plantes. 2007. Éd. Alpen, Monaco

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis