Homéopathie

PULSATILLA

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
125 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses - Gouttes - Ampoules Buvables - Triturations - Suppositoires
Nom : PULSATILLA
Indications thérapeutiques : Bronchite aiguë, Conjonctivite, Démangeaisons - urticaire, Dépression, Rhinopharyngite, Rhume, Trouble circulatoire, Trouble digestif, Trouble gynécologique

Origine de la souche Homéopathique

C'est l'anémone pulsatille (famille des Ranunculaceae), plante Européenne velue possédant de grandes fleurs rougeâtres ou violettes. La teinture mère est obtenue à partir de la plante entière, fleurie et à l'état frais.

A quoi sert-il ?

Pulsatilla est une souche très largement utilisée en homéopathie, en particulier :

  • dans le rhume avec : écoulement nasal la journée et nez bouché le soir et la nuit, perte du goût, des saveurs et de l'odorat. Ces troubles sont notamment aggravés dans une pièce chaude, et améliorés par de l'air frais ;

  • en prévention des rhinopharyngites (avec toux grasse le jour et sèche la nuit) ;

  • en cas d'écoulement purulent s'extériorisant au niveau des oreilles (avec un pus jaune non irritant) ;

  • dans le traitement des bronchites très productives (c'est-à-dire avec une hypersécrétion de mucus) pour favoriser l'expectoration ;

  • en cas de troubles digestifs avec une digestion lente et difficile, des aigreurs, des ballonnements, et avec émissions de rots ayant le goût des aliments ingérés ;

  • en cas de difficulté à digérer les aliments gras ;

  • dans certains troubles du transit : constipation ou diarrhées en fonction de l'alimentation ;

  • en cas de perturbations gynécologiques : cycles menstruels allongés, règles peu abondantes avec un écoulement épais, foncé pouvant s'arrêter un jour puis reprendre ;

  • en cas de syndrome prémenstruel : douleur mammaire, pesanteur pelvienne (ou sensation de lourdeur de l'appareil génital) ;

  • en cas d'écoulement génital jaunâtre plus ou moins irritant ;

  • dans les troubles de la circulation veineuse : varices, dilatation veineuse, peau des jambes ou du visage marbrée et bleutée, engelures. Ces symptômes sont aggravés par la chaleur et l'immobilité ;

  • en cas d'urticaires récidivants ;

  • dans les infections de l'enfance : rougeole, rubéole, oreillon ;

  • en cas de conjonctivites avec un écoulement non irritant ;

  • dans les états dépressifs des personnes timides, douces, très émotives, sensibles à la vexation, avec une humeur changeante, et qui aiment se faire consoler.

Quand et comment le prendre ?

Ce remède homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d'eau.

 

  • Dans le rhume aigu : Pulsatilla 30 CH : 5 granules matin et soir pendant 7 jours.

  • En cas de chronicité : Pulsatilla 15 CH : 5 granules le soir pendant 2 mois.

  • En prévention des rhinopharyngites : Pulsatilla 30 CH : 1 dose par semaine pendant 3 mois.

  • En cas d'écoulement purulent dans les oreilles : Pulsatilla 15 ou 30 CH : 1 dose par jour pendant 3 jours.

  • Pour faciliter l'expectoration de mucus en cas de bronchite : Pulsatilla 5 CH : 5 granules toutes les 4 heures, puis espacer avec les améliorations (Traitement pour 7 jours).

  • Dans les états chroniques : utiliser plutôt Pulsatilla 15 ou 30 CH : 5 granules 1 jour sur 2 pendant 3 mois.

  • Dans les troubles digestifs : Pulsatilla 7 ou 9 CH : 5 granules 1 à 2 fois par jour jusqu'à disparition des troubles.

  • En cas de règles peu abondantes : Pulsatilla 15 ou 30 CH : 5 granules par jour pendant 3 mois.

  • En cas de syndrome prémenstruel : utiliser Pulsatilla selon la technique des " doses en échelle " : 1 dose à 9 CH le 20ème jour du cycle, 1 dose à 15 CH le 21ème jour et 1 dose à 30 CH le 22ème jour ; ou bien prendre Pulsatilla 15 ou 30 CH : 5 granules par jour à partir du 15ème jour du cycle.

  • En cas d'écoulement génital jaunâtre : Pulsatilla 15 ou 30 CH : 5 granules par jour pendant 3 mois.

  • Dans les troubles de circulation veineuse au niveau des jambes : Pulsatilla 30 CH : 5 granules matin et soir durant les mois les plus chauds (de mai à septembre).

  • En prévention des engelures (placard rouge violacé douloureux se développant sur les mains, les pieds et le visage) : Pulsatilla 15 CH : 5 granules par jour durant les mois les plus froids et humides (de novembre à avril).

  • Dans les urticaires récidivants : Pulsatilla 9 CH : 1 dose par semaine pendant 3 mois.

  • Dans la conjonctivite (cas aigu) : Pulsatilla 9 CH : 5 granules matin et soir pendant 7 jours. Si tendance à la chronicité : Pulsatilla 15 CH : 1 dose par semaine pendant 3 mois.

  • Dans les états dépressifs du type sensible : Pulsatilla 30 CH : 5 granules par jour pendant 2 mois.

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Particularité

Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose. Les triturations en poudre orale contiennent du lactose seul. Les teintures mères (TM), les gouttes buvables et les ampoules sont des solutions hydro-alcooliques.

 

Le conseil de votre pharmacien

Il est intéressant de penser à Pulsatilla :

  • dans les pathologies O.R.L. : muqueuses sèches le soir et la nuit, écoulement non irritant le jour, toux grasse le jour, aggravé par la chaleur et amélioré par l'air frais ;

  • dans les troubles digestifs : digestion lente et difficile, intolérance des aliments gras, selles de couleur et de consistance variables ;

  • dans les troubles génitaux : écoulement jaunâtre pouvant irriter, cycles plus long et règles peu abondantes ;

  • dans les troubles circulatoires : peau ayant un aspect cyanosé et marbré.

En l'absence d'amélioration rapide des symptômes, il est préférable de consulter un médecin.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

Comment soigner le rhume par l'homéopathie ?
Soigner la constipation par l'homéopathie
Soigner les diarrhées aigües par l'homéopathie

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
125 avis