Homéopathie

PHOSPHORICUM ACIDUM

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
22 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses - Gouttes - Ampoules Buvables - Triturations - Suppositoires
Nom : PHOSPHORICUM ACIDUM
Indications thérapeutiques :

Origine de la souche Homéopathique

L’origine de ce médicament homéopathique est de l’acide phosphorique concentré : H3PO4. C’est un liquide sirupeux, limpide et incolore. Il est corrosif et peut se solidifier en cristaux à basse température. Il est miscible dans l’alcool et dans l’eau.

A quoi sert-il ?

C’est un remède d’action limitée utilisé dans :

  • La fatigue se traduisant par une indifférence générale, une perte d’intérêt faisant suite à un grand chagrin ou à des contrariétés.

  • L’impuissance sexuelle des jeunes, érection faible.

  • Troubles osseux : sujets jeunes, maigres, faibles ayant grandi trop vite. On peut l’utiliser dans les « crises de croissance ».

  • Diarrhées chronique, indolore, sans épuisement induisant maigreur et déshydratation.

Quand et comment le prendre ?

Comme tous les médicaments homéopathiques, il est à prendre à distance de toutes prises alimentaires, du tabac et de tout produit contenant de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue.

Pour un nourrisson, il est possible de les faire fondre dans un petit peu d’eau (temps de dissolution environ 10 min).

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être pris pendant la grossesse et l’allaitement. Les préparations contenant de l’alcool devront être néanmoins évitées (ex : teinture mère), même si la teneur y est faible (0,1g d’éthanol pour 10 gouttes de teinture mère à 65%).

Particularité

La première dilution délivrée est la 1 CH. Cette substance est inscrite sur liste II. Les granules et les doses contiennent du saccharose : 5 granules en apportent 0,21g et 1 dose en apporte 0,85g. Les macérats glycérinés, les ampoules, les gouttes buvables, les teintures mères sont des solutions hydroalcooliques. Enfin, il y a présence de lactose dans les granules, les doses et les triturations.

 

Le conseil de votre pharmacien

En absence d’amélioration des symptômes, il convient d’aller consulter son médecin.

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

La fatigue et l'homéopathie

Soigner les diarrhées aigües par l'homéopathie

L'homéopathie, quelques précisions...

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
22 avis