Homéopathie

NUX VOMICA
A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
184 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses - Gouttes - Ampoules Buvables - Triturations - Suppositoires
Nom : NUX VOMICA
Indications thérapeutiques : Colique nourisson, Hémorroïde, Rhume, Trouble du comportement, Trouble digestif

Origine de la souche Homéopathique

C'est la noix vomique, graine du vomiquier qui est un arbre originaire du Sud-Est asiatique. Le médicament est préparé à partir de la graine séchée.

A quoi sert-il ?

Nux vomica est un médicament homéopathique principalement indiqué :

  • chez des patients présentant certains troubles du comportement : irritabilité, colère, agressivité, spasmes, hypersensibilité aux bruits et aux odeurs, mal des transports, insomnie avec difficulté d'endormissement et réveil vers 3 heures du matin (avec sensation de surmenage) ;

  • en cas de douleurs ou d'inconfort digestif caractérisé par : une langue chargée sur l'arrière (recouverte d'un liquide blanc-jaunâtre), des diarrhées liquides fréquentes mais peu abondantes ou une constipation avec des besoins qui ne soulagent pas, et des nausées soulagées par les vomissements ;

  • en cas de crises hémorroïdaires avec démangeaison, qui sont améliorées par des bains de siège à l'eau froide ;

  • pour traiter ou prévenir des effets provoqués par une consommation excessive et occasionnelle d'aliments ou d'alcool ;

  • en cas de colique chez le nourrisson ;

  • en cas de rhume survenant après un refroidissement ou de rhinites allergiques, avec éternuement le matin au réveil.

 

Quand et comment le prendre ?

Le remède homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue.

 

  • En cas de troubles du comportement, prendre Nux vomica en 15 ou 30 CH : 5 granules une à plusieurs fois par jours, tous les jours au début du traitement. Puis les prises pourront être espacées (un jour sur deux, un jour sur trois ,...) en fonction de l'amélioration.

  • En cas de troubles digestifs ou d'hémorroïdes, prendre Nux vomica 7 CH : 5 granules avant les deux principaux repas pendant 1 mois.

  • Pour traiter un excès alimentaire ou d'alcool, utiliser Nux vomica en 7 ou 9 ou 15 CH : 5 granules toutes les heures, puis espacer les prises au fur et à mesure de l'amélioration.

  • Pour éviter l'état "gueule de bois", prendre Nux vomica en 9 ou 15 CH en fonction de la tolérance à l'alcool : 1 dose à prendre avant le début de la fête (mais cela ne modifiera pas votre taux d'alcool dans le sang ! Buvez donc avec modération !).

  • Chez le nourrisson, Nux vomica 5 CH : 5 granules avant chaque tétée pendant un mois va permettre d'éviter les coliques. Les granules seront à dissoudre dans une cuiller à café d'eau, puis administrés au biberon.

  • En cas de rhume, avec éternuement le matin, un nez bouché ou qui coule clair, un nez qui démange et un écoulement qui est amélioré dehors au grand air, prendre Nux vomica 5 CH pendant 3 jours : 5 granules toutes les heures puis espacer les prises au fur et à mesure de l'amélioration.

  • Dans un contexte de rhume allergique, prendre Nux vomica 15 CH : 5 granules le soir au coucher, et répéter la prise à chaque crise d'éternuement.

  • En présence de fièvre avec frissons et la sensation de ne pas arriver à se réchauffer, prendre Nux vomica 9 CH pendant 1 semaine : 5 granules 3 fois par jours.

 

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Particularité

Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose. Les triturations en poudre orale contiennent du lactose seul. Les teintures mères (TM), les gouttes buvables et les ampoules sont des solutions hydro-alcooliques.

 

Le conseil de votre pharmacien

En l'absence d'amélioration de l'état du malade, il est recommandé de consulter un médecin.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

Comment soigner le rhume par l'homéopathie ?
Soigner la constipation par l'homéopathie
Soigner les diarrhées aigües par l'homéopathie
Soigner les hémorroïdes par l'homéopathie

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
184 avis