Homéopathie

NITRICUM ACIDUM

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
34 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses - Gouttes - Ampoules Buvables - Triturations - Suppositoires
Nom : NITRICUM ACIDUM
Indications thérapeutiques :

Origine de la souche Homéopathique

Ce remède est une dilution homéopathique de l’acide nitrique officinal (HNO3). Ce produit est un liquide incolore, miscible à l’eau. C’est un acide fort, sur la peau il peut entrainer de graves brûlures et son inhalation est également nocive.

A quoi sert-il ?

Nitricum acidum est un remède d’action générale.

  • Il est indiqué dans les ulcérations à sécrétions corrosives et saignant au moindre contact au niveau de la peau, des orifices ou des muqueuses. La douleur est caractérisée par une sensation vive d’écharde.

  • Il a également sa place dans toutes les excroissances cutanées type polype, verrues qui suintent et qui saignent.

  • Il est également prescrit dans les dépressions anxieuses chez les personnes fatiguées, amaigries qui ont une hypersensibilité au bruit et aux secousses. Ce sont des patients intolérants au moindre dérangement et très irritables.

Quand et comment le prendre ?

  • Dans l’indication des ulcérations ou dans les excroissances, Nitricum acidum se prend à basse dilution (5 CH à 9 CH) 3 à 5 granules 3 fois par jour pendant la durée de l’affection.

  • Pour les personnes correspondant à la description générale de ce remède (dépression, anxiété, hypersensibilité et irritabilité…), ce remède se prend en dilution haute (15 à 30 CH) 1 dose le dimanche tous les 15 jours en alternance avec un autre remède d’action générale.

 

Ce remède homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d'eau.

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Particularité

Cette substance est inscrite sur la liste 2, la première dilution exonérée est la 4 DH. Dans tous les cas, la première dilution délivrée est la 2 CH. Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose. Les triturations en poudre orale contiennent du lactose seul. Les teintures mères (TM), les gouttes buvables et les ampoules sont des solutions hydro-alcooliques.

 

Le conseil de votre pharmacien

Pour toutes les ulcérations et excroissances, il faut aller consulter son médecin traitant pour s’assurer du caractère bénin de l’affection.

Pour les dépressions caractérisées, une prise en charge globale du patient doit être envisagée (psychothérapie, allopathie…) pour garantir la prise en charge optimale du patient.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

L'homéopathie, quelques précisions...

Le guide des souches homéopathiques

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
34 avis