Homéopathie

MERCURIUS CORROSIVUS

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
49 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses
Nom : MERCURIUS CORROSIVUS
Indications thérapeutiques : inflammations brûlantes

Origine de la souche Homéopathique

Il correspond au chlorure mercurique, sublimé corrosif. C'est une poudre toxique blanche, soluble dans l'eau, l'alcool, l'éther et la glycérine. Localement, il est irritant et caustique, il peut provoquer des érythèmes (rougeurs) avec des petites vésicules.

A quoi sert-il ?

  • Mercurius corrosivus est un remède utilisé dans les inflammations aiguës avec douleurs brûlantes intenses. Il est donc indiqué dans les gingivites et les stomatites aigües, les pharyngites, les angines (impossibilité d'avaler), dans les infections urinaires mais également dans les inflammations intestinales avec un besoin impérieux anal et/ou vésical.

Quand et comment le prendre ?

  • Ce remède d'action limitée se prescrit en dilution moyenne 9CH à 15CH en fonction du degré de similitude, à la posologie de 3 à 5 granules toutes les demi-heures puis à espacer selon améliorations.

 

Comme tous les médicaments homéopathiques, il est à prendre à distance de toutes prises alimentaires, du tabac et de tout produit contenant de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Pour un nourrisson, il est possible de les faire fondre dans un petit peu d'eau (temps de dissolution environ 10 min).

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé pendant la grossesse et l'allaitement. Les préparations contenant de l'alcool devront être néanmoins évitées (ex : teinture mère), même si la teneur y est faible (0,1g d'éthanol pour 10 gouttes de teinture mère à 65%).

Particularité

La souche est inscrite sur la liste I des substances vénéneuses ; la 1ère dilution exonérée (= délivrée sans ordonnance) est 3 DH. Les granules et les doses contiennent du saccharose : 5 granules en apportent 0,21g et 1 dose en apporte 0,85g. 

Enfin du lactose est présent dans les granules, les doses et les triturations.

 

Le conseil de votre pharmacien

Si la fièvre est importante ou si les symptômes ne passent pas au bout de 3-4 jours, il est nécessaire d'aller consulter son médecin, notamment pour évaluer le besoin d'une antibiothérapie. Mercurius corrosivus à des indications semblables à Mercurius solubilis mais à intensité plus aiguë et à déclenchement rapide.

Une aggravation des symptômes pendant la nuit est une modalité justifiant la prescription de Mercurius corrosivus. La prescription de Mercurius corrosivus est très intéressante lorsqu’il s’agit d’affections récurrentes : la répétition des prises au début d’un épisode aigu permet d’éviter l’évolution vers une phase d’état plus grave.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

Homéopathie : Questions - réponses
L'homéopathie, quelques précisions...
L’homéopathie dans les cystites

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
49 avis