Homéopathie

LYCOPODIUM

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 29/10/2014
43 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules CH et K - Doses CH et K
Nom : LYCOPODIUM
Indications thérapeutiques : troubles hépato-digestifs

Origine de la souche Homéopathique

Lycopodium clavatum est une plante herbacée, encore appelée « Pied de loup »de la famille des Lycopodiacées et, dont on utilise les spores (organes de reproduction de la plante).Ces dernières écrasées, diluées de façon variables, servent à préparer une teinture mère. Ces spores sont riches en substances actives comme le soufre, des matières grasses avec glycérides saturés et insaturés, et une substance appelée lycopodine à action parasympathicotonique.

A quoi sert-il ?

Lycopodium a une action sur :

 

  • Les troubles hépato-digestifs avec symptômes suivants :

    • Ballonnements digestifs même en mangeant peu, sans amélioration en évacuant les gaz par voie haute ou basse, ne supporte pas les vêtements serrés autour de la taille et doit les dégrafer

    • Visage rouge après les repas avec somnolence

    • Abdomen distendu dans la partie inférieure

    • Brûlures de l’œsophage

    • Migraines d’origine digestives avec troubles visuels vision coupée en deux à droite, aggravées par la chaleur

    • Troubles du métabolisme de l’acide urique, de l’urée et du cholestérol

 

  • les troubles uro-génitaux :

    • Urines claires ou boueuses de « sable rouge »

    • Impuissance avec désirs conservés

    • Sécheresse vaginale.

 

  • Les troubles muqueux :

    • Croûtes et narines bouchées la nuit (dormir la bouche ouverte) par contre le nez coule le jour, douleurs dans la gorge, pour avaler ;

    • tableau de pneumopathie à droite (toux sèche, yeux vitreux, difficultés à respirer….) 

 

  • Les troubles cutanées :

    • Peau sèche et ridée, taches cuivrées

    • Prurit amélioré par le frais et qui fait facilement saigner les lésions

    • Cheveux prématurément gris

 

  • Les troubles neurologiques :

    • Asthénie physique et psychique avec perte de mémoire

    • Anxiété et découragement surtout en fin d’après-midi

    • Tics de la face

Quand et comment le prendre ?

Le remède homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue.

 

Lycopodium est un médicament utilisé chaque fois que les « modalités »  sont retrouvées :

 

  • dans les troubles purement locaux comme les problèmes digestifs, on l’utilise en basses dilutions ; 5 granules en 5 CH avant les repas et au moment des troubles.
    Exemples :
    Dyspepsie : en 5 CH en association avec carbo vegetabilis 5 CH et nux vomica 5 CH 3 granules de chaque en alternance trois fois par jour jusqu’à amélioration ;
    Intoxication alimentaire par les huitres : 3 granules 5 CH 3 fois par jour associées à arsenicum album 5 CH et Pyrogénium 5 CH.
    Pneumopathie à droite :  3 granules 7 CH trois fois par jour

 

  • Sur des troubles généraux on utilisera des dilutions plus élevées et plus espacées : une dose en 15 ou 30 CH tous les 14 jours à modifier selon la réponse obtenue :
    Exemple : c’est le médicament de fond d’un eczéma atopique chez un enfant à forte personnalité, intelligent en avance, volontaire.

 

  • En présence de troubles nerveux : on utilise des dilutions hautes : 15 ou 30 CH, cinq granules par jour, ou une dose par semaine ou mensuelle.
    Exemple : Tics de la face  chez une personne à forte personnalité : une dose 15 CH tous les 15 jours,  en association avec agaricus muscarius 5 CH et natrum muriaticum 7 CH   trois granules en alternance trois fois par jour jusqu'à amélioration

 

Il n’est pas exceptionnel de voir les dilutions hautes 15 ou 30 CH (traitement de fond)  et les dilutions basses 7 ou 9 CH (traitement des symptômes)  prescrites en même temps chez un même patient.

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement dans les basses dilutions.

Particularité

Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose.

 

Le conseil de votre pharmacien

Cette souche homéopathique peut être utilisée en auto médication en dilutions basses dans les indications citées.

Les hautes dilutions seront réservées à la prescription médicale et ne sont données ici qu’à titre indicatif.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 1998, éditeur : CEDH.
Le Vadémécum de l’homéopathie  d’A.Horvilleur MMI éditions.

 

 

À lire aussi

Soulager les maux de tête avec l’homéopathie

L'homéopathie, quelques précisions...

Allaitement : quand l’homéopathie soulage…

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 29/10/2014
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
43 avis