Homéopathie

KALIUM PHOSPHORICUM

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
54 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses - comprimés 6DH
Nom : KALIUM PHOSPHORICUM
Indications thérapeutiques : Asthénie fatigue, secretion jaune

Origine de la souche Homéopathique

Ce remède est une dilution homéopathique du phosphate dipotassique. C’est une poudre blanche cristalline, très soluble dans l’eau mais faiblement dans l’alcool.

A quoi sert-il ?

  • C’est un remède d’action limitée dont l’indication principale est la dépression intellectuelle. Cette dépression nerveuse survient lors d’un surmenage intellectuel s’exprimant par des sentiments d’incapacité, des troubles de la mémoire et des céphalées. Il faut penser à ce remède lors des préparation des concours et examens.

  • Il est également utilisé dans les pathologies à sécrétions de couleur jaune moutarde : stomatite, angine, diarrhées fétides.

Quand et comment le prendre ?

  • Pour la dépression intellectuelle, il peut se prendre en 9 CH, 5 granules matin et soir.

  • Pour les pathologies aiguës à sécrétions jaunes moutarde, il est à prendre en 5 CH, 5 granules 5 à 6 fois par jour à diminuer selon améliorations.

 

Comme tous les médicaments homéopathiques, il est à prendre à distance de toutes prises alimentaires, du tabac et de tout produit contenant de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Pour un nourrisson, il est possible de les faire fondre dans un petit peu d’eau (temps de dissolution environ 10 min).

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être pris pendant la grossesse et l’allaitement. Les préparations contenant de l’alcool devront être néanmoins évitées (ex : teinture mère), même si la teneur y est faible (0,1g d’éthanol pour 10 gouttes de teinture mère à 65%).

Particularité

Les granules et les doses contiennent du saccharose : 5 granules en apportent 0,21g et 1 dose en apporte 0,85g.

Enfin, il y a présence de lactose dans les granules, les doses et les triturations.

 

Le conseil de votre pharmacien

Si au bout de quelques jours, il y a aggravation ou non améliorations des symptômes, il faut aller consulter son médecin.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

Le guide des souches homéopathiques

Homéopathie : Questions - réponses

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
54 avis