Homéopathie

IRIS VERSICOLOR

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
84 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses
Nom : IRIS VERSICOLOR
Indications thérapeutiques :

Origine de la souche Homéopathique

L’origine de cette souche est une plante herbacée plus couramment appelée Glaïeul bleu. La fleur est violette, les feuilles sont longues, dressées et vert blanchâtres. Elle se rencontre dans les régions humides des Etats-Unis. L’homéopathie exploite les racines fraiches récoltées lors de la floraison.

A quoi sert-il ?

  • Ce remède est principalement indiqué dans les brûlures du tube digestif en entier. Le reflux brûle jusque dans la bouche et se ressent également au niveau de l’anus.

  • Il peut également être utilisé dans les migraines ophtalmiques à fréquence régulière. Ce sont des migraines qui surviennent généralement le samedi ou le dimanche ou encore lors des moments de détente. Elles peuvent être précédées de brouillard, accompagnées de vomissements et de reflux brûlants.

Quand et comment le prendre ?

  • Ce remède peut se prendre de façon ponctuelle lors des douleurs gastriques à la posologie de 5 granules toutes les 2 heures, à espacer selon améliorations. Dans cette indication, la dilution moyenne de 9 CH est utilisée.

  • Pour les brûlures récurrentes, il faut prendre Iris versicolor 9 CH, 3 à 5 granules 3 fois par jour.

  • Pour la prévention des migraines du week-end une dose de 15 CH peut se prendre le vendredi soir.

 

Ce remède homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d'eau.

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement. Il est d’ailleurs possible de l’utiliser dans les brûlures digestives, fréquentes lors du troisième trimestre de grossesse.

Particularité

Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose.

Le conseil de votre pharmacien

Lors des brûlures digestives, il faut éviter tous les aliments épicés, les aliments acides (agrumes, tomates…), le tabac, le thé et le café. Il convient de privilégier les produits à pH basiques tels que les produits laitiers.

Les repas doivent être pris lentement et dans le calme. Mieux vaut éviter de s’allonger dans l’heure qui suit la prise alimentaire. Si les douleurs ne s’améliorent pas au bout de quelques jours, il faut aller consulter un médecin.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

Homéopathie : Questions - réponses

Le guide des souches homéopathiques

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
84 avis