Homéopathie

GLONOINUM

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
28 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses
Nom : GLONOINUM
Indications thérapeutiques : Céphalée migraine, Insolation, Ménopause, Vertige, Palpitations

Origine de la souche Homéopathique

L’origine de la souche Glonoinum est la Trinitrine ou Nitroglycérine. La trinitrine est un liquide huileux, d’odeur douceâtre, incolore. Ce liquide devient explosif sous l’influence de la chaleur ou de chocs.

Alfred Nobel stabilisera ce produit en le mélangeant à des substances inertes en 1866 : c’est la dynamite. La Trinitrine sera utilisée en homéopathie dès 1849, alors qu’il faudra attendre 1879 pour que son action soit confirmée en allopathie dans le traitement de la crise d’angine de poitrine.

A quoi sert-il ?

Glonoinum est utilisé :

  • Pour le traitement des céphalées (maux de tête) à répétition et les vertiges chez les patients atteints d’hypertension traitée ;

  • Pour traiter les palpitations cardiaques et les extrasystoles ;

  • En complément de traitement dans les accidents vasculaires ischémiques (insuffisance de circulation sanguine) ;

  • Pour diminuer les bouffées de chaleur survenant lors de la ménopause ;

  • Pour traiter les céphalées survenant après une insolation.

Quand et comment le prendre ?

Ce remède homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d'eau.

 

  • Pour les céphalées et les vertiges à répétition chez les hypertendus, prendre 5 granules 9CH 2 ou 3 fois par jour ;

  • Pour les palpitations et les extrasystoles : 5 granules 5CH au moment de chaque crise ;

  • Pour les accidents vasculaires ischémiques : 5 granules 15CH toutes les 4 heures ; en complément, on associera souvent Arnica montana en dilution 9CH toutes les 4 heures ;

  • Pour les bouffées de chaleur de la ménopause : selon l’intensité des symptômes, et dès leur apparition, prendre 5 granules 9CH (symptômes faibles) ou 15CH (symptômes importants) ;

  • Pour les céphalées faisant suite à une insolation, prendre 1 dose 9CH dès que possible, puis 1 dose 15CH le lendemain, et enfin 1 dose 30CH le surlendemain.

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Particularité

Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose.

Le conseil de votre pharmacien

La prise de Glonoinum est justifiée à chaque fois que vous ressentez des palpitations importantes avec l’impression d’avoir un afflux sanguin important au niveau de la tête ou du cœur, et que votre pouls bat plus fort que d’habitude. Les céphalées congestives, brutales, avec un pouls fort sont améliorées par la prise de Glonoinum.

La prise de Glonoinum est d’autant plus intéressante que les symptômes ressentis sont :

  • améliorés par le grand air ou le froid, par le fait de se serrer la tête entre les mains,

  • aggravés par le bruit, le mouvement, la chaleur et la lumière.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

L'homéopathie, quelques précisions...

Soigner les insolations par l'homéopathie

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
28 avis