Homéopathie

CROTON TIGLIUM

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses (9CH et 15CH)
Nom : CROTON TIGLIUM
Indications thérapeutiques : Démangeaisons - urticaire, Diarrhée, Eczéma, Varicelle

Origine de la souche Homéopathique

Croton tiglium, plus communément appelé graine de Tilly ou pignons d'Inde, est un arbuste qui pousse dans les régions d'Extrême-Orient. Ce sont les graines sèches qui serviront à préparer la teinture-mère.

A quoi sert-il ?

Croton tiglium est une souche homéopathique principalement indiquée :

  • en cas de diarrhées, avec émission de selles irritantes, liquides, en jet. La diarrhée sera aggrav

Quand et comment le prendre ?

Ce médicament homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue.

 

  • En cas de diarrhées : Croton tiglium 15 CH : 5 granules après chaque selle liquide jusqu'à amélioration de l'état.

  • Dans les troubles dermatologiques : Croton tiglium 9 CH : 5 granules à renouveler si nécessaire plusieurs fois dans la journée, chaque jours tant que l'affection persiste, pendant environ 1 mois.

  • En cas d'herpès (labial/génital), penser aux autres remèdes : Borax, Sepia officinalis, Natrum muriaticum et Rhus toxicodendron.

  • Dans la varicelle : Croton tiglium 15 CH : 5 granules toutes les heures, puis espacer les prises en fonction de l'amélioration, sur 1 semaine. Croton tiglium peut être associé dans cette indication à Mezereum 15 CH : 5 granules matin, midi et soir pendant 1 semaine et à Rhus toxicodendron 9 CH : 5 granules toutes les 2 heures en espaçant progressivement les prises avec les améliorations, pendant 3 ou 4 jours.

 

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Particularité

Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose.

 

Le conseil de votre pharmacien

En l'absence d'amélioration rapide, il est conseillé de consulter son médecin.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

Soigner les diarrhées aigües par l'homéopathie

Soigner l’eczéma avec les plantes
Le guide des souches homéopathiques

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis