Homéopathie

COCCUS CACTI

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
30 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses - Gouttes - Ampoules Buvables - Triturations
Nom : COCCUS CACTI
Indications thérapeutiques : Toux, Gingivite, Stomatites

Origine de la souche Homéopathique

Cette souche homéopathique correspond à la femelle cochenille après la fécondation mais avant le développement des œufs. C’est un petit insecte vivant sur différents cactus. Elle est de couleur rouge brun et mesure 6 à 7 mm de long. Son abdomen est constitué de segments et il possède des antennes.

A quoi sert-il ?

  • Ce remède s’utilise dans la toux de type coqueluche persistant tout l’hiver. Des mucosités filamenteuses sont émises par quintes.

  • Il est également prescrit dans l’hypersensibilité des muqueuses, particulièrement celle laryngée lors du brossage des dents.

Quand et comment le prendre ?

  • Pour les toux sèches, spasmodiques, particulièrement en fin de soirée et au réveil, coccus cacti se prend en 5 CH ou 7CH à la posologie de 5 granules 3 fois par jour et lors des quintes de toux et à espacer selon améliorations.

  • Lors des sensibilités des muqueuses, il peut se prendre en 9 CH matin et soir.

 

Comme tous les médicaments homéopathiques, il est à prendre à distance de toutes prises alimentaires, du tabac et de tout produit contenant de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Pour un nourrisson, il est possible de les faire fondre dans un petit peu d’eau (temps de dissolution environ 10 min).

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé pendant la grossesse et l’allaitement. Les préparations contenant de l’alcool devront être néanmoins évitées (ex : teinture mère), même si la teneur y est faible (0,1g d’éthanol pour 10 gouttes de teinture mère à 65%).

Particularité

Les granules et les doses contiennent du saccharose : 5 granules en apportent 0,21g et 1 dose en apporte 0,85g. Les macérats glycérinés, les ampoules, les gouttes buvables, les teintures mères sont des solutions hydroalcooliques.

Enfin du lactose est présent dans les granules, les doses et les triturations.

 

Le conseil de votre pharmacien

Pour les toux sèches, il est intéressant de vérifier que le taux d’humidité de l’air dans la maison est correct. L’hygrométrie doit être comprise entre 45 % à 55 %. L’air trop sec dessèche les muqueuses.

Pour humidifier l’air, un humidificateur peut être utilisé (possibilité d’associer des huiles essentielles aux vertus thérapeutiques) ou un bol d’eau peut tout simplement être posé sur le radiateur pendant l’hiver.

Des bonbons au miel peuvent également être utilisés pour calmer les quintes de toux.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

Soigner les toux sèches par l'homéopathie
Soigner les toux spasmodiques par l'homéopathie

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
30 avis